LES VOYAGES DE DS
Ma route de la soie (2007). De Buenos Aires à Lima (2009/2010), le Japon du nord au sud (2011/2012), St Jacques de Compostelle, la route de Tours, inachevée (2014), Mon Camino Francés (2016), La Via de la Plata (2017-2018), Le chemin Portugais, de Porto à Saint-Jacques (2018), Le chemin d'Arles (2019) inachevé, La via Francigena (2019), Le Japon (2019).

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques

DE BUENOS AIRES A LIMA
LA VIA DE LA PLATA
LA VIA FRANCIGENA
LE CAMINO FRANCES
LE CHEMIN D ARLES
LE CHEMIN PORTUGAIS
LE CHEMIN PORTUGAIS PAR LA COTE
Le Japon d Hiroshima A Tokyo
LE JAPON DU NORD AU SUD
MA ROUTE DE LA SOIE
ST JACQUES DE COMPOSTELLE la route de Tours


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Sites favoris

AND HOTEL à Istanbul
HOTEL SAINT PAUL à Paris
HOTEL HIPOCAMPO PUERTO MADRYN
HOTEL GERONIMO (PUCON)
GRAN HOTEL VENUS (MENDOZA)
HOTEL DEL CID ( LA SERENA)
RESIDENCIAL ROSARIO (LA PAZ )
DEESSE FILMS
MA PAGE YOUTUBE
MA PAGE VIMEO
CHAMBRE D'HÔTE COULOMBIERS


Les Monyselias à la plage...

Quand j'ai vu cette carte, j'ai eu envie de vous faire un petit clin d'oeil!

A quand des vacances à la plage en Israel??? Aie aie aie...je vais me prendre un blâme, je sens ;-)

Mon jeu est presque prêt, il faut juste que je prenne le temps de le mettre en ligne!

 


Publié à 12:52, le 29/10/2008, par marmousets, dans Couleur du Rire !,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Commentaire sans titre

on est belles à l'ancienne nous..les fillettes du 2008!
;-) Dede

Publié par Anonymous à 13:03, 29/10/2008

Lien

non mais dis donc Marmousette !

oh ! mon chapeau d'paille !
je précise que je ne porte pas de string ;-)

Publié par monette à 20:03, 29/10/2008

Lien

Commentaire sans titre

Ah ah, y a pas de blonde sur la photo alors chui pas d'sus !!!

Publié par ysa à 14:38, 31/10/2008

Lien

Marché de Provence...

Les Pandas-Marmousets continuent de voyager...en France!

Une matinée passée sur le marché d'Aix-en-provence, suivie d'un petit verre de rosé en terrasse...elle est pas belle la vie?

 


 

 
 
Une brassée de fleurs pour les Monyselia...
 
 
et un étalage "couleurs locales" 

  

Et chez vous, ils sont comment les marchés???

 

Le saviez-vous: il y a un concours de blog sur les marchés à Uniterre...et moi, je le fais! 

Mon nouveau blog c'est : marchesdumonde.uniterre.com

 

Bises pleines de soleil provençal!!! 


Publié à 06:39, le 15/04/2008, par marmousets,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Commentaire sans titre

Coucou, revoilà notre Marmousette. J'espère que ce n'est pas trop dur le retour en France.... mais je crois que non.....un petit rosé en terrasse.....ça le fait..... Bon je m'en vais tout de suite voir ton blog sur les marchés.....

Publié par ysa à 17:39, 16/04/2008

Lien

coucou Marmousette !

ahhhhh ! merci de ton retour sur Couleurs qui stagne un peu (mais ça va s'arranger....)
Super tes nouveaux blogs Didi !

Publié par monette à 09:27, 17/04/2008

Lien

Commentaire sans titre

bien marmousette sans pandas...j'irai bientot au marchè pour suivre ta piste....
ou bien viens voir toi meme....

Publié par delia à 13:03, 20/04/2008

Lien

Voyages...

...a peine posées les valises, je rêve de nouveau de voyages...alors Monette, Delia...là c'est sur, vous me verrez débarquer dans les mois qui viennent!!!
Chez toi ysa, je viendrais peut etre au début de notre prochaine pérégrination qui portera nos pas en Iran...mais ce n'est pas pour demain!!!

Et si vous voulez participer au blog marchesdumonde avec des marches de chez vous...n'hesitez pas; je vous invite!!!

Publié par Marmousette à 17:02, 22/04/2008

Lien

Pâques sous la neige...

 La neige est tombée hier soir...ce matin, sous le soleil, le paysage est magique...

 

JOYEUSES PAQUES!

 

  


 


 


 


Publié à 11:25, le 22/03/2008, par marmousets, dans Couleur de la nature, Montgardin
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Envol II

Réponse à Délia...

Ce qu'on voit de là-haut...

 

Montagnes désséchées de l'ouest de la Chine

 

Quand la montagne cède à la plaine...

 

Plaines et rivières...toujours sec sec sec...on comprend pourquoi ils ne peuvent cultiver que 10% du territoire!
Au dessus de la plaine sibérienne gelée...
Mer de nuages
Les petits champs français bien rangés...
Et voici les pandas tous déphasés, revenus sur le plancher de la vache qui rit!!!
cela fait déjà 3 semaines...mais il nous a bien fallut tout ça pour reprendre pied, profiter de la famille et des bonnes bouffes...et se demander ce qu'on va faire, maintenant...
Affaire à suivre!!!

Publié à 07:02, le 15/03/2008, par marmousets, dans Couleur des voyages, Montgardin
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

évidemment......

....ça doit pas être évident d'atterrir !

Bien re-venue chez vous !

Publié par monette à 15:37, 17/03/2008

Lien

Calligraphies chinoises...

Je ne suis pas très douée en dessin, mais par temps de brouillard, on peut faire des calligraphies chinoises avec un appareil photo!!!

 

Celle la vous la connaissez deja: une des 4 fleurs symboliques des chinois: la "Mei Hua", representant la resistance, car elle fleurit en plein hiver! En français, elle a un nom savant: le chimoante!!!

 

 

Petit pavillon invitant à la méditation...

 

Je vous laisse savourer la suite sans commentaires...esthétique très asiatique, échos des traits de pinceaux des peintres taoistes... 

  

 

 

 

 

 

Moralité:  

le brouillard de la Chine centrale inspire l'art chinois...

et moi, je me languis des cieux qui ont inspiré Cézanne!!! 

Moqueur

 

 


Publié à 08:20, le 11/01/2008, par marmousets,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Oh que c'est beau

Merci Marmousette, je craque pour la dernière mais les autres aussi ont du charme....bon alors comme ça t'es dans le brouillard.... bein on moi tu ne vois pas la connerie humaine !!!

Publié par ysa à 11:55, 11/01/2008

Lien

trés....chinois !

Se languir d'un ailleurs quand on est quelque part... on a tous connu ça !
Profitons avec toi du moment présent : ton brouillard est si joli !

.. Tiens tiens, on dirait que notre Ysa s'énerve encore aprés la race humaine ! RESTONS ZEN ! ;-)

Publié par monette à 12:50, 11/01/2008

Lien

Noël à Emei Shan

Emei Shan, pas très loin de Leshan, et à 3h de route de Chengdu, est un site classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco.

D'ancienne retraite Taoïste, lors de l'expansion du Bouddhisme en Chine, la montagne devint un site de pélerinage bouddhiste. Des temples, servant à l'hébergement et à la prière des pélerins furent érigés sur le parcours.

A l'heure qu'il est, la montagne est surtout le lieu de pélerinage des touristes (chinois comme occidentaux) qui collectionnent les destinations "Unesco".

Mais dès que l'on s'éloigne des lieux desservis par les téléphériques (le pélerin moderne n'accepte pas de souffrir/transpirer pour arriver à son but...), et si l'on visite le lieu en plein hiver par temps brumeux, les sentiers sont relativements déserts... et pour cause !

 

 

 
Les plantations du célèbre thé d'Emei Shan

 

 

 
Une des maisons des villages au pied de la montagne : architecture ancienne et technologie moderne !

 

 
Prêt à affronter les singes, les marches et le brouillard...
Nous ne verrons que peu de singes, certes agressifs, mais rapidement dissuadés par une bande de matrones armées de bâtons et de frondes!
En revanche, des marches et du brouillard, nous en verrons plus que nous n'aurions voulu...

 

 
Des marches...

 

 

 
du brouillard...

 

 

 
Avec parfois un temple...

 

 

 
... habité par un Bouddha délaissé pendant la saison d'hiver!
 
 
Des marches Et du brouillard
 
 
De braves paysans locaux montent les matériaux pour les temples : la construction des escaliers... les travaux de rénovation battent leur plein en hiver !
Ici, ils portent à deux,  un vase à encens de 200 kg, sur 30 km de marches d'escaliers!
C'est comme cela que les temples ont été construits : à dos d'hommes!
Respect pour ces paysans, qui gardent le sourire et la blague aux lèvres, même à la 1000 ème marche !
 
 
Le temple moussu, "des arbres vénérables" ...le seul qui ait gardé un cachet et une atmosphère.
 
 
On y est presque, après 20 km de montée et 30 km de descente... nos genoux s'en souviendront !
 
 
Un ancien pont sur une gorge où bondit un torrent.
 
 
Un pavillon moussu et ses ponts jumeaux... c'est bien une photo et non pas une estampe
!!!
 
Arrivés en bas, bien crevés...
Notre réveillon de Noël est à peine plus élaboré que celui de l'an dernier (une pensée pour Mamie Ana qui nous l'avait cuisiné!). Les réjouissances seront de courte durée ; la fatigue du pélerin nous abat à 9h sonnantes!!!
 

JOYEUX NOEL A TOUS


ET BONNE ANNEE 2008

                                                                                                                          Les Pandas-pélerins (Aïe!)



Publié à 11:28, le 25/12/2007, par marmousets, dans Escapades,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Superbe Noël Brumeux !

Joyeux Noël et Bon bout d'An au bout du bout du monde !
Sympa les photos !

Bisoux glaçés de Tata Monette*

Publié par monette à 15:41, 25/12/2007

Lien

Commentaire sans titre

un noel decidamment different!
merci et tous nos voeux pour 2008

Publié par dede à 19:56, 25/12/2007

Lien

Joyeux Noel (en retard) et bonne année (en avance)

Apres le recit d'un noel iranien de mon frere, avec jacuzzi hamam et crepes à la banane, la lecture de votre noel marches brouillard fait presque tout autant envie. meme si vous avez probablement revé de dinde, papilottes et de bonhomme de neige scintillant devant les perrons des maisons, moi, je suis envieuse de cette originalité, apres avoir passé quelques heures à remettre mon sweet home en état et apres avoir servi de bonne à mes cousins fort fainéants, qui se sont contentés de manger ce qu'on leur mettait dans l'assiette !!
Alors, ne vous inquiétes pas, il y aura encore beaucoup de noels traditionnels devant vous !
Je pense bien à vous en tout cas et vous souhaite encore plein de chines et chic choses pour la nouvelle année.
Bisous tout plein à tous les 2

Publié par Sylvie à 22:10, 26/12/2007

Lien

Un week end à Leshan

Leshan (la montagne du bonheur) est célèbre pour son Bouddha géant : le plus grand Bouddha assis du monde, paraît-il. Un des sites les plus touristiques des alentours de Chengdu. Invités par des amies chinoises, nous allons y passer un week end.

 

Avec Eva et Claudia, deux amies de Chengdu, nous allons rejoindre Paula, qui habite à Leshan, et va nous servir de guide pendant  deux jours.

 

Visite au grand Bouddha de Leshan...

 

 
Une joyeuse équipe!

 

 

 
La tête du fameux Bouddha a été rénovée "plus vraie que nature" pour la visite des membres de l'UNESCO,
il y a quelques années.
En voyant ce que cela donnait, ils ont probablement eut peur que les chinois ne décident de rénover le reste de la sorte et se sont pressés de le classer patrimoine mondial !!! Ouf !!!

 

 

 
Pour le bonheur éternel : touchez le nombril de Maitreya, le Bouddha du futur...
difficile pour les petites Chinoises... trop facile pour moi... la prophétie se réalisera-t'elle quand même ?

 

 
Les escaliers taillés dans la falaise pour descendre au pied du Bouddha.
Un vrai labyrinthe d'escaliers, de niches où des petits Bouddhas sculptés entourent leur grand frère et de petites cabanes de méditation pour les moines des temps anciens.

 

 

 
Aux pieds du Bouddha : les quatre Grâces ?
 
Comparaison culturelle : j'adore le corps du Bouddha envahi d'herbes et de mousse, usé par la pluie et le vent. Mes amies le trouvent sale, vieux et moche ; elles trouvent la tête bien plus belle. Je suis quant à moi rebutée par l'aspect artificiel de cette dernière, en béton peint de couleurs "vivantes"!

 

 
On remonte par des grottes à flanc de falaise, dominant la rivière tumultueuse.

 

Soirée Karaoke

Les Karaoke (KTV) sont légion en Chine. Les Chinois adorent chanter et se retrouver entre amis dans l'un des salons privés d'un Karaoke à la mode, pour danser, boire et chanter. C'est là  l'une de leurs  principales sorties.

C'est notre premier Karaoke, et un souvenir inoubliable.

 

 

 
Nous trouvons un grand nombre de chansons en anglais, que nous connaissons plus ou moins et massacrons avec ardeur . Toutes les BO de films romantiques de notre adolescence y passent : Body Guard, Titanic, Robin Hood et j'en passe...
On ne maitrise pas toujours les airs, et les sous-titrages, faits par des Chinois, sont souvent différents des paroles originales, jetant le doute dans nos esprits déjà embrouillés!
Romain reçoit un Oscar à l'unanimité de nos copines pour sa prestation dans la chanson de Top Gun, qu'il ne connaît pas mais récite d'une voix de stentor, qui fait très bien illusion, sur fond de violons sirupeux...
de toutes façon, elles se ressemblent toutes ces chansons!!!
Heureusement, la présence dans la liste de "Tears in Heaven de Clapton" et de "Comme toi de Goldman" (traduit en chinois, je vous jure!!!), nous permet  quand même de chanter une chanson entière avec le bon air et les bonnes paroles!

 

 
 
Dédicace spéciale à Vincent et Weila :  je chante Kan Guo Lai, chanson chinoise apprise avec eux en NC...
heureusement, j'ai le soutien de choristes dévouées!
Je me lance aussi sur 不怕不怕, une version chinoise du tube russe (noumanoumaye) de l'an dernier... je connais l'air et...
vous allez être épatés : j'arrive à lire les sous-titres... enfin, la plupart !
C'est vrai que le KTV, pour la pratique de la lecture des caractères chinois, c'est souverain ! De plus, comme la plupart des chanteurs sont Taiwanais ou Hong-Kongais, les sous-titres sont en chinois ancien... ça complique encore !!!

 

 

Le lendemain ; visite de la falaise aux 1000 Bouddhas

 

 
Avec le sourire, malgré le peu de sommeil !

 

 

 
La falaise aux 1000 Bouddhas (il y en a, en fait, plus de 3000), sculptés dans le magnifique roc rouge de la région.

 

 
Le buddha et Guanyin, un bodisvatta (presque Bouddha) féminin, associée à la mer de Chine du Sud et personnage très important du culte principal des Bouddhistes chinois.
Une soeur de la Iemanja brésilienne et de la déesse de la mer indonésienne ?

 

 
Une assemblée de Bouddhas... malheureusement, beaucoup de têtes ont été cassées.
Les locaux disent qu'elles ont été volées pour être revendues... mais le côté systématique de la destruction, même sur de petites pièces me laisse pensive... la Révolution Culturelle serait-elle passée par là ? Impossible d'avoir de confirmation...
Tout le monde semble croire fermement à l'hypothèse du vol...

 

 
A midi, nous nous arrêtons dans un petit restaurant tranquille, au bord de la rivière.
Nous commandons un poulet : la cuisinière va l'attraper dans le champs voisin, le bon poulet biologique et frais !
Un vrai régal, cuisiné aux légumes du jardin... vraiment, le bonheur est dans le pré !
 
Après ce bon week end plein d'amitié et de découvertes, nos amies retournent à Chengdu et nous allons vers d'autres aventures. Un autre grand site touristique nous attend : EmeiShan.
 
Dédicace à nos amies chinoises:
谢谢 Penpen, Eva and Claudia.
 
                                                                                                                Les Pandas-rois du karaoke!!!

 


Publié à 09:36, le 25/12/2007, par marmousets, dans Escapades,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Joyeux Noel!

 

Que pensez-vous d'un Noel tout jaune?

 

Cette année, mon arbre de Noel sera une orchidée tigre! 

Elle m'a déjà servi de calendrier de l'avant, en me faisant cadeau d'une fleur chaque jour depuis 1 mois!

 

 

Les fleurs de prunier (je pense) , symbole de resistance, fleurissent en plein hiver, dans le parc.

 

Bises à vous et passez de bonnes fêtes! 

  


Publié à 09:03, le 18/12/2007, par marmousets, dans Le Jaune,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Commentaire sans titre

très très beau! Delia

Publié par Monyselia à 14:09, 22/12/2007

Lien

Commentaire sans titre

Hé oui pourquoi pas, j'habille bien mon yucca des gurilandes et boules de Noel

bonnes fêtes de fin d'annes à vous toutes
et continuer comme ca,
super votre blog!

Publié par Joelle (le lion ou nuage de lait) à 09:53, 23/12/2007

Lien

Le Temple bouddhiste de Wenshu.

 

Après ces deux articles peu optimistes, je veux vous montrer un bel aspect de la Chine : après le temple Zen de Daci et le temple Taoiste de la Chèvre verte, voici un autre temple, bouddhiste également, celui de Wenshu.

 

Tout en photos pour vous reposer de mon bla-bla !!!

 

La cour du temple : une petite prière avant d'aller se promener dans les jardins et de profiter du restaurant

et de la maison de thé ?

 

La pagode aux 1000 bouddhas.
Balayer, balayer : les feuilles de Gingko dorées, c'est joli, mais par terre, ça fait désordre!

 

 

Un monstre bien sympathique garde la pagode aux 1000 bouddhas

 
Drôle de tête... tu ne serais pas une chimère, toi ?
 
 
La maison de thé est désertée à cause du froid.

 
Nous nous réfugions dans un petit pavillon pour boire un thé et discuter.
 
 
Les bols à thé typique du Sichuan, avec leur petit couvercle pour garder la boisson chaude
et écumer les feuilles de thé avant de boire.
 
 
Jacques et Adeline, nos amis chinois, qui étudient le français.
Discussion autour d'une tasse de thé
 
 
Tradition de thé sichuanaise : la chaise en bambou et le bol avec couvercle.
Ajoutez quelques vieilles personnes, un jeu de majong et les petits enfants qui jouent tout autour et vous aurez une idée de la tradition des maisons de thé du Sichuan.
Un art de vivre et de ne pas trop s'agiter !
Il y a 5 ans, il y avait plus de 30 maisons de thé à Chengdu. Elles ne sont plus que 3 !
 
 
Le Pavillon de la longévité : sous le pont nagent les tortues, symbole de longévité
et sur le pont, les personnes âgées du quartier devisent...
 
Paix et tranquillité... vous comprenez à quel point elles sont précieuses, maintenant ?

Les Pandas-buveurs de thé

 


Publié à 08:31, le 18/12/2007, par marmousets, dans Escapades,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Laowai !

 

Le Laowai (le diable d'étranger) s'attire tous les regards en Chine.

Sur notre passage, les parents nous montrent aux enfants, les enfants crient "Wai guo ren" (une manière plus polie que "Laowai" pour désigner un étranger), tous nous regardent plus ou moins discrètement.

 

Mais on est loin du au "Balanda" indonésien. Le Chinois, de par son caractère plus réservé, ne va jamais soutenir le regard, ni répondre au salut ; il ne s'abaissera jamais à admettre sa curiosité !

 

Jeudi dernier, nous sortons faire classe dehors, à la faveur d'un rayon de soleil, et voici une foule de Chinois venus pour nous écouter. "Des laowai qui parlent chinois : une véritable attraction" semblent-ils penser !

 

 

Notre ami burundais, Jean-Paul, a toujours un franc succès : beaucoup de Chinois n'ont jamais vu de noirs !!!

 

 

Plus tard pour les autographes...

 

Les pandas-laowai

 

 


Publié à 08:01, le 18/12/2007, par marmousets, dans Tranches de Vie,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

1 milliard de petits Chinois, et moi et moi et moi...

"On n'imagine pas l'inhumanité, l'hystérie, l'indifférence qu'engendre la surpopulation.

Le corps n'a plus d'individualité, la multitude vous dépasse.

 

La surpopulation est le cancer de la société "

Fabienne Verdier-Passagère du silence

 

 

J'emprunte cette phrase à Fabienne Verdier, qui, bien qu'elle s'applique à la Chine des années 80, est encore terriblement vraie à l'heure qu'il est.

 

La première question qui me vient à l'esprit c'est : pourquoi dit-on que la Chine est surpeuplée?

 

Depuis toujours, la Chine a été le pays le plus peuplé du monde.

Ce fut le premier pays au monde à atteindre une population de un million d'habitants, et, lors de la dynastie des Han (200 avJC), le pays comptait plusieurs villes d'un demi-million d'habitants!!!

A l'époque, en Europe, nous n'avions que les petits villages !

 

Pourtant les Chinois ont aussi eu leurs grandes guerres, leurs famines, leurs épidémies...

 

La médecine chinoise a-t'elle permis de mieux lutter contre les grandes épidémie, aux temps médiévaux, donnant ainsi une longueur d'avance à la Chine par rapport aux pays européens où le christianisme avait détruit les médecines traditionnelles?

 

Est-ce la politique nataliste que Mao aurait menée dans les années 60, visant à créer une armée chinoise palliant par le nombre le manque de technologie, en vue de la troisième guerre mondiale, qui a fait s'emballer la machine?

 

Le fait que la politique de l'enfant unique, visant à freiner la démographie galopante ne fut suivie que tardivement, surtout dans les milieux ruraux (les familles de 4, 5 enfants sont encore courantes dans les années 80) a-t'il joué un rôle ou était-ce déjà trop tard?

 

Ici, je me dois de faire un apparté, au sujet de la politique de l'enfant unique et des problèmes qu'elle pose :

 

La Chine vieillit. Comme elle n'a pas de système social, les personnes âgées dépendent de leurs descendants qui sont de moins en moins nombreux.

 

Les enfants uniques ressentent une pression financière et affective démesurée.

 

Les comportements sociaux sont modifiés : imaginez une société formée d'enfants gâtés ! Un de mes amis chinois me disait l'autre jour que les entreprises chinoises connaissent un grand turn-over de jeunes diplômés. Ceux-ci quittent leur poste à la moindre difficulté, habitués qu'ils sont à toujours faire ce qu'ils veulent.

Enfin, dans la tradition chinoise, les filles quittent leur famille quand elle se marient, alors que les garçons restent avec leurs parents et les soutiennent dans la vieillesse.
Les Chinois préfèrent donc que leur enfant unique soit un garçon. De nombreuses petites filles ont été supprimées à la naissance ou abandonnées (70% des adoptions d'enfants chinois sont des filles!)
Il y a donc une énorme disparité entre le nombre d'hommes et de femmes dans la société (c'est sûrement pour cela que rien de fonctionne correctement !!!)

 

 

 

Si l'on regarde la densité de population, la Chine vient en 53ème position bien après le Népal, le Bengladesh, l'Inde et bien d'autres... alors pourquoi parle-t'on de la surpopulation chinoise et pas des autres?

Le problème de la Chine, c'est que la population est concentrée dans les villes, et sur la côte, alors que les grandes zones de l'intérieur (Tibet, Mongolie, Xinjiang), où les conditions de vie sont terriblement difficiles, sont presque désertes.

 

Notez au passage que le besoin de la Chine de désengorger sa population
n'est pas totalement étranger aux malheurs des zones en questions...
d'où la construction d'un magnifique train pour amener en masse
et à prix abordable des milliers de colons chinois au Tibet.

 

Par ailleurs, les habitants du Bengladesh et du Népal ont un niveau de vie qui n'influence en rien l'économie du reste de la planète... alors que la Chine...

 

Pourquoi croyez-vous que tous les grands dirigeants du monde viennent ici faire des courbettes ? Tout le monde veut sa part du gâteau : la consommation des Chinois de la classe moyenne et la production des Chinois des classes exploitées.

 

Quelques millions de nantis (leur argent n'étant pas forcément gagné à la sueur de leur front, si vous voyez ce que je veux dire...) suffisent à créer un marché juteux pour de nombreuses entreprises.

 

Les billions de Chinois vivant en-dessous du seuil de pauvreté, exploités dans les usines, servent, eux, à produire les biens bon marché qui envahissent les marchés du monde et enrichissent ces mêmes entreprises!

 

Toute la société chinoise est hautement dysfonctionnelle.

 

La Chine, pouvoir du XXIème siècle... laissez moi rire! Le seul pouvoir qu'il y a (Mao l'avait compris dans les années 60) c'est le nombre, le reste n'est que poudre aux yeux, la spécialité des Chinois !

 

 

J'ai trouvé un article, malheureusement en anglais, qui reflète parfaitement mon sentiment...

http://gsorman.typepad.com/guy_sorman/2007/04/china_the_empir_1.html

 

 

Egalement, un très bon dossier dans l'Express (merci pour l'indication , Maman!)

http://www.lexpress.fr/info/monde/dossier/chine/dossier.asp?ida=462895

 

Mais je m'égare et le sujet est vaste.

Revenons à nos billions!

 

Les problèmes posés par cette surpopulation sont tellement nombreux que je vais les lister rapidement:

 

- les immeubles poussent comme des champignons... je ne vais pas revenir sur leur qualité!

- les voitures se multiplient (+ 500 par jour à Chengdu)

- les besoins en énergie augmentent : on construit des centrales thermiques et hydrauliques

- la pollution augmente

- les villes grandissent

- les paysans sont expropriés et rejoignent les rangs des citadins exploités

- les terres cultivables sont de plus en plus petites et doivent nourrir une population de plus en plus grande > les animaux sont piqués aux hormones et les fruits gonflés aux engrais (voir article; "Steack Attaque!")

- la concurrence pour le travail est féroce

- les jeunes Chinois sont "poussés" dans toutes leurs études (cours supplémentaires, activités extra-scolaires) afin de pouvoir faire face à la concurrence à l'entrée des universités et dans la recherche du premier emploi.

 

 

Le résultat de tout cela ?

 

Les gens sont durs, impitoyables. La loi de la jungle règne.

 

 

 

Ce qui se passe sur les routes est métaphorique de la société chinoise : le plus gros a priorité, l'espace individuel n'est jamais respecté, les règles non plus (qui les respecte se fait pousser, doubler, injurier), la loi est malléable à l'aune du portefeuille et le respect pour l'être humain n'existe pas.

Une tension presque tangible existe partout : violence rentrée, dispute perpétuelle (sur les prix, ...), indifférence manifeste.

 

Et moi et moi et moi?

 

L'Européen bénéficie d'un statut spécial aux yeux des Chinois.

Toujours métaphoriquement, sur la route nous sommes protégés par la bienveillance du Parti qui promet une éxécution en règle pour tout crime contre un étranger.

Heureusement, car, éduqués que nous sommes à la politesse (merci, au revoir, s'il vous plaît, après vous...), au civisme (priorité à droite, on n'écrase pas son prochain, on lui parle poliment, on respecte les règles...) et au respect du prochain... nous ne survivrions pas dans ce monde aux codes complètement incompréhensibles et aux règles mouvantes.

 

Certains Européens y arrivent, quand ils ont de bonnes raisons de le faire.

Le plus souvent, c'est l'appât du gain et de la vie facile (ici, les minables peuvent réussir de par le simple fait qu'ils soient blancs! Il y a encore ici des opportunités qu'il n'y a plus en Europe).

 

Me trouvez-vous cynique?  négative?

 

Je pense que vous aviez déjà des échos de tout cela par les médias français (en tout cas je l'espère)... je n'allais quand même pas vous laisser penser que la Chine, ça n'est que de jolis temples et des vélos rigolos!

 

Ceci n'est pas un raz-le-bol temporaire mais une réflexion longuement mûrie !!!

Tous les Chinois qui ont le choix fuient, ou envoient leurs enfants à l'étranger pour leur permettre d'échapper à la machine broyeuse d'individus.

 

 

Finir sur une note d'espoir ?

 

Vu la qualité de la nourriture, le sédentarisme (jeux vidéos) et la consommation de tabac des jeunes Chinois, le problème de surpopulation sera rapidement réglé...Moqueur

 

 

Cet article vous a sapé le moral ? Je vous conseille de sauter le suivant et de passer directement à l'article "Laowai"

 

 

Petit Panda surpopulationné

 

 

 


Publié à 07:53, le 17/12/2007, par marmousets, dans Tranches de Vie,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Réaliste

Ni cynique ni négative, je te trouve simplement réaliste : Constat de fait.
Vu d'ici, c'est ...trés loin la Chine !
mais, en cherchant bien, on commence à apercevoir ce que tu nous dit là ...

Publié par monette à 09:45, 18/12/2007

Lien

Steak Attaque ou "déboires alimentaires..."

 

Le débat sur la sécurité alimentaire en Chine est vaste.

Sous la pression du WHO (World Health Organisation), le gouvernement chinois vient de voter une loi.

Je ne sais quels échos vous avez en France sur le sujet, mais la situation (manque d'éducation, d'information, de contrôle, de répression...) est d'autant plus grave que la Chine exporte beaucoup de produits alimentaires.

 

Les scandales des peintures de plomb sur les jouets Mattel et du dentifrice, largement minimisés, ne sont pourtant que la partie émergée de l'iceberg.

 

Il suffit de regarder un étalage de marché pour deviner, sous les tomates rouges et énormes, même en plein hiver, les choux fleurs aux formes parfaites, l'abondance et la diversité, des pratiques peu "biologiques"!!!

 

Comment expliquer en effet qu'une surface cultivable aussi réduite puisse nourrir tant de gens?

D'autant plus que le gaspillage alimentaire est courant; dans la culture chinoise, il faut toujours prévoir plus que l'on ne mangera, afin qu'il en reste quand on a fini le repas! A la maison, on récupère les restes, mais les Chinois modernes mangent énormément au restaurant...

 

Quand on pose la question aux Chinois, ils ne semblent pas conscients du problème et sont même prêts à croire des histoires abracadabrantes, enseignées au Lycée sur les méthodes de culture. Tout va bien, le gouvernement gère le problème de main de maître...

Certains admettent cependant que des produits dangereux (interdits partout ailleurs) sont utilisés et que les paysans n'ont pas conscience de l'effet à long terme de leurs pratiques.

 

Le problème est complexe et peu de pays peuvent jeter la pierre à la Chine. Mais le gouvernement joue à l'autruche et maintient sur le sujet une telle désinformation, que ç'en est criminel.

Par ailleurs, les contrôles et répressions prévus par la loi, vont se heurter, comme toutes les lois en Chine, au barrage de corruption et au je m'en foutisme qui imprègne toutes les couches de population, du simple mortel au plus haut niveau de gouvernement.

La loi vise, comme beaucoup de gestes de la Chine, à tranquilliser l'opinion internationale, sans avoir un effet réel!

 

De partout dans le monde, les agriculteurs utilisent des engrais, mais leur usage est de plus en plus réglementé, les agriculteurs connaissent les produits, les produits dangereux sont retirés de la vente, les consommateurs ont accès à l'information.

 

L'exemple du MSG (Monoglutamate de Sodium), un exhausteur de goût reconnu comme particulièrement nocif pour la santé, est flagrant : les Chinois en mettent dans tous leurs plats, s'empoisonnant ainsi lentement avec la bénédiction de leur ministère de la santé.

Il en est de même pour l'information sur le tabac...

 

Je vous parle de légumes et de céréales (manger 3 bols de riz à midi et avoir faim à 15h ? C'est possible ! Le riz, ici, est vidé de toute substance!), mais la situation pour la production de viande est également terrifiante:

 

Les porcs passent à l'abattoir environ 80 jours après leur naissance ! Leur viande est de la graisse aux hormones, ni plus ni moins.

Je n'ai pas d'écho de la situation des volailles, mais je ne l'imagine pas brillante...

Quant au boeuf, je vais vous servir une anecdote aux petits oignons :

 

Mettant son steak à cuire, Romain le voit gonfler jusqu'à doubler de volume.

"Cassons nous vite d'ici", fut sa première réaction!

 

Je ne suis pas dupe ; j'ai sûrement déjà mangé largement ma part de boeuf aux hormones, de poulets de batterie et autres légumes couverts de produits chimiques.

Mais je n'ai jamais vu un steak gonfler ou rendre autant d'eau qu'un plat de champignons (une autre anecdote croustillante...) et, croyez moi, cela fait peur !

 

Quel avenir pour la santé publique chinoise?

 

Les Pandas mangeurs de pousses de bambous!

 

 


Publié à 06:55, le 16/12/2007, par marmousets, dans Tranches de Vie,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Mais; où est Marmousette?

Année scolaire 1994-1995, Marmousette (qui à l'époque s'appellait La Walkyrie) passe le bac.

 

Saurez vous la reconnaitre????

 

Une carte postale de Chine à qui le devine!!!

 

 

 
 
 
Bises Nostalgiques...euh, non même pas!!!!

 

 


Publié à 08:04, le 10/12/2007, par marmousets, dans enfance et couleurs,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Commentaire sans titre

Tu peux pas nous donner une photo un peu plus grande, on voit pas bien les têtes....c'est pas facile quand même !!

Publié par ysa à 09:32, 10/12/2007

Lien

Commentaire sans titre

un indice.... t'as pas un gilet blanc des fois ?

Publié par ysa à 09:33, 10/12/2007

Lien

Commentaire sans titre

pas facile? voir impossible....

Publié par dede à 09:51, 10/12/2007

Lien

hum hum hum...

oui je dirai pull noir, gilet blanc...mais c'est un peu flou ...
et le marmouset, il est déjà dans les rangs ?

Publié par monette à 11:08, 10/12/2007

Lien

Ouawouh

je suis impressionnée par votre perspicacité les filles!


Bises épatées!


Publié par Marmousette à 07:48, 17/12/2007

Lien

Rebelles ?

Aujourd'hui, un petit article dédié à ma maman et son équipe de graffeurs gapençais.

 

Pour la première fois depuis notre arrivée en Chine (et même peut être, en Asie, mais je ne suis plus à 100% sûre), j'ai vu des graffs.

Ils m'ont vraiment sauté aux yeux, car dans le paysage urbain chinois, ils détonnent complètement !

 

J'ai tout de suite pensé au risque qu'ont pris les gens en faisant cet acte.

Ensuite, je me suis dit que, vu le manque d'accès au monde extérieur des jeunes Chinois, et le fait que ces graffs sont en anglais, ils sont peut-être l'oeuvre d'artistes américains...

 

Ces graffs sont dans un sous sol abandonné, non-loin d'une auberge de jeunesse très fréquentée par les étrangers.

En revanche, ils se trouvent juste à côté d'une zone de bars un peu "alternatifs"

 

Mystère donc !

 

S'agit-il de jeunes Chinois ayant développé une culture urbaine "à l'américaine", mais qui ne seraient alors que dans l'imitation, car ils ne graffent pas dans leur langue (cela pourrait pourtant être superbe!)?

A-t-on à faire à un graffeur-itinérant venu des US ou d'Europe ?

 

J'aimerais avoir l'avis de gens à l'oeil expert ...

 

 

 
Le mur en entier
 
 
Petit personnage qui ne m'est pas inconnu...
 
 
Détail de gauche
 

Détail de droite

 

 

 

Je sens un début de créativité basée sur les caractères chinois... c'est magnifique !... un renouveau du graff?...

un mouvement urbain typiquement chinois?

Je déchiffre vite ce message /  "pénis"... bon... Oups !

 

Un autre mur

 

Mon préféré!

 

 

 

Je vous les mets vraiment tous, au cas où vous y trouviez des indices

 

Sur le mur extérieur : risqué !!!

 

Voilà... toute l'étendue de la culture du graff à Chengdu en quelques photos !

Mais il faudrait peut-être que j'aille jeter un oeil dans les chantiers de la périphérie...

 

Graff-iquement vôtres,

 

Les pandas-hiphop

 


Publié à 07:21, le 10/12/2007, par marmousets,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Galerie de portraits...

 

Au temple Zen de Daci, j'ai rencontré des personnages de légende;

 

 

 
Le sage lettré avec son pinceau et son papier de riz 
 

 

 

 
Le terrible gardien de la porte du temple 

  

Le jovial boudha bedonnant... 

 

  Les dieux des 4 directions; Sud, Est Nord, Ouest...

 

 

Le jeu des 10 différences! 

 

  

 

 

 
 
  
 
Et enfin, 2 empereurs immortalisés 

 

 
 
 

 

 

 
ouh la la , pas commode, celui la!!! 
 
 
Bien sur, ces statues de stuck, roduites à la chaine, ne valent pas les superbes statues Tibétaine anciennes en bois ou en terre cuite. Mais je trouve ces couleurs très dynamiques!!!
 
 
                                                                                                                     Bises Zen!

Publié à 11:19, le 8/12/2007, par marmousets, dans Couleur des voyages,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

un peu kitsch mais trés sympa !

Sameplai !
un peu beaucoup de couleurs dans la grisaille de l'hiver parisien ! merci

Publié par monette à 11:52, 8/12/2007

Lien

Commentaire sans titre

Moi SAMEPLAI franchement, j'adore toutes ces couleurs qui flashent... puis les couleurs, c'est la joie, l'ambiance... la vie quoi !!!

Publié par Anonymous à 15:19, 8/12/2007

Lien

Kistch?!

Mais bien sur; les chinois adorent le kitsch, c'est bien connu!

Et ces statues sont toutes des reproduction des statues originales, détruites pendant la "grande" revolution culturelle, qui elles, étaient d'une beauté à couper le souffle, patinées par le temps et contenant tout le savoir faire et l'ame de l'artisan de l'epoque.


Le seul endroit de toute la Chine, ou j'ai ressentit une émotion en voyant de belles oeuvres d'art, ce fut a Gyantse, au Tibet!

Pourvu que les chinois n'y fassent pas pareil, en trouvant les satutes vieilles et moches et en voulant les remplacéer par de belles statues neuves et colorées!!!



Publié par Marmousets à 07:17, 10/12/2007

Lien

Un automne Zen...

(Petit commentaire esthétique : lisez cet article sur fond rouge pour mieux l'apprécier. Il est possible de changer la couleur de fond en cliquant sur le bouton correspondant à droite de la page de blog)

 

Le soleil sur les Gingkos (arbres omniprésents à Chengdu) en robes dorées, donne au temple Zen de Daci une atmosphère hors du temps.

 

 

Il fait bon s'y promener en oubliant le vacarme de la ville.

 

 
A la porte du temple : les grands centres commerciaux bourrés de jeunes Chinois pleins d'espoir en l'avenir. Un avenir qu'ils veulent "à l'américaine" :voiture, home cinema, fringues de marque, téléphone dernier cri...
 

 

Une jeune Chinoise moderne, habillée à la mode, vient déposer des encens.

Vient-elle demander une faveur ou est-ce par réelle dévotion?

 

A l'heure qu'il est, les jeunes Chinois opèrent un retour vers les religions, qui se traduit malheureusement souvent par une imitation des rituels sans compréhension profonde.

Retour à la spiritualité difficile...

 

Petite note historique

Un de nos amis, trentenaire originaire de Chengdu, nous raconte que pendant l'enfance de sa mère, le temple millénaire de Daci était peuplé de plusieurs milliers de moines et s'étendait sur plus de 20km, depuis l'endroit où s'élèvent actuellement les centres commerciaux, jusqu'à la campagne, qui n'est maintenant plus que banlieues grises et champs de grues!

Avec un sourire ironique il nous dit que pendant la "grande" révolution culturelle, le temple a été entièrement détruit.

Ce que l'on visite actuellement n'est qu'une pâle reconstitution réduite à quelques pavillons et maisons de thé, construite il y a 5 ans et que les panneaux explicatifs, traduits en anglais, s'évertuent à antédater : tel pavillon aurait été construit sous les Ming, tel autre serait l'oeuvre des Qing...

L'observateur, malgré toute sa bonne volonté, ne peut se laisser duper par ces toits de béton recouverts de fausses tuiles anciennes, ces statues de stuc créées à la chaîne par des artisans n'ayant plus aucune ferveur religieuse et l'aspect général de ces pavillons, trahissant la construction à la hâte, symptôme de la société chinoise moderne.

 

 

Le gardien de l'entrée du temple. Pur stuc !

 

 

Heureusement, malgré tout ce qui sonne faux une atmosphère demeure, grâce à la nature, aux bougies, au calme et à la lenteur, si rares en Chine...

Ici, on prend le temps : la fumée des encens et les flammes de bougie, le son des gongs saluant les fidèles qui se prosternent participent d'un instant totalement "Zen", au sens religieux, comme au sens "vulgarisé" par notre langage quotidien.

 

 
Il fait bon déambuler en observant la vie civile et profane qui s'y déroule.
Ici, deux moines Zen (Chan, en Chinois) en pleine discussion.

 

 

 
Qui semble avoir compris le sens de la vie? Les Bouddhas dorés ou les Madones rouges ?

 

 
Je ne sais pas vous, mais moi, entre ce jovial Bouddha ventripotent et notre Jésus torturé, je n'hésiterais pas un instant...

 

 

Ambiances de lumières...

 

Mais quelle est cette rumeur venant de l'un des bâtiments annexes du temple ?

C'est la maison de thé-restaurant végétarien!

 

Les personnes âgées s'y réfugient pour perpétuer une tradition typiquement Sichuanaise : boire du thé et jouer au Majhong.

 

 
Nous nous joignons à ces "épicuriens-zen", le temps d'un repas, profitant du rare soleil d'hiver sous la tonnelle.
La foule défile près de notre table en commentant notre menu ; tous sont très surpris de nous voir manger le "Mapo Doufu", plat typique et extrêmement épicé!!!
 
 
En direct du pays des gingko dorés,
Les Pandas-Zen

Publié à 08:56, le 8/12/2007, par marmousets, dans Escapades,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Commentaire sans titre

Ca a l'air bon ce que tu manges.... moi je trouve toujours bizarre les gens qui s'agenouillent devant des statues mais bon.... il en faut pour tous les goûts et comme je suis tolérante....y font comme ils veulent !!!

Publié par ysa à 20:19, 8/12/2007

Lien

Un automne Taoiste...

Petit conseil esthétique : lisez cet article avec un fond rouge !

Ayant passé un après-midi très agréable dans le temple Zen de Daci, je décide d'aller voir si les Ginkgos sont aussi beaux chez les Taoïstes.

 

Je me rends au temple de la Chèvre verte, sanctuaire taoïste et clou du circuit touristique que nous offrons à nos visiteurs !

Le Panda-marmouset ayant décliné une 4ème visite (en prévision de celle prévue courant janvier !), j'embarque donc une équipe multiethnique (2 Sri-lankais, 2 Népalaises et un Burundais) et pluridiscuplinaire (2 chercheurs en Boudhisme, 2 infirmières et un businessman) afin de m'aider dans mon enquête.

 

 

United colors of ma classe de chinois

 

 

Je suis gâtée : il y a encore plus de Gingkos que dans le temple Zen... et en ce samedi après-midi, l'affluence, les bougies et le froid font régner comme une ambiance de Noël !!!

 

 

Vert, rouge et or... des couleurs de Noël traditionnel!

Ambiance d'automne lumineux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mur taoïste, sur lequel sont gravés trois caractères qui signifient (de gauche à droite) : richesse, longévité et bonheur.

Le but du jeu est de s'avancer les yeux fermés vers le mur. Si l'on arrive à toucher un caractère, on obtiendra ce qu'il désigne.

Comme dit l'un de mes compagnons : " Il vaut mieux viser le bonheur, car si tu obtiens la longévité mais que tu es malheureux, c'est la galère! "

 

 

Sur cette sagesse, je clos le chapitre "Automne Zen et Taoïste", et plonge dans le prosaïque pour vous annoncer qu'en ce moment, c'est la saison des saucissons à Chengdu (je ne voulais quand même pas faire un article rien que pour ça... mais c'est d'une importance capitale !!!)

 

La preuve par l'image :

 

 

Taoïstement vôtres,

 

Les Pandas-immortels

 


Publié à 10:38, le 7/12/2007, par marmousets, dans Escapades,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Chendgu vu du ciel

Nous voyons le ciel bleu de plus en plus souvent ces temps-ci...

 

Au cours de l'une de ces éclaircies; la vue sur le centre ville, du toit de notre immeuble (28 étages!) 

 

 

Les Pandas-perchés! 

 

 

 


Publié à 09:33, le 2/12/2007, par marmousets,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Pandas perchés sur Uniterre aussi !

Blog coup de coeur de la semaine : le votre !
Bravo !

Publié par monette à 23:33, 3/12/2007

Lien

YOUPI

Féliciations les Pandas, vous faites la une d'Uniterre !!! (Heureusement que Monette et Dédé me l'ont dit parce que j'avais rien vu !!!)
Allez on trinque !!! mais pas au 28 ème étage, c'est un peu haut pour moi, j'ai le vertige !!!

Publié par ysa à 13:24, 4/12/2007

Lien

Lumiere!

 
Mieux vaut allumer une bougie, si petite soit-elle, que de maudire l'obscurité
 
                                                                          Sagesse chinoise
 
 

Publié à 09:24, le 2/12/2007, par marmousets,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Commentaire sans titre

Tu as raison Marmousette, il vaut mieux être dans la lumière que dans l'obscurité. Nous aussi nous allons bientôt allumer notre chandelier pour la fête de hannoucah.

Publié par ysa à 11:59, 2/12/2007

Lien

Commentaire sans titre

J'ai sur quoi rèflechir....-)

Publié par dede à 13:00, 2/12/2007

Lien

Rêve de l'Empire Celeste

Désolée de ne pas vous avoir donné l'exclusivité, mais je trouve cette photo si belle, que je voulais la partager, aussi avec les lecteurs de ce blog!

 

 

 

中国做梦

(Rêve de Chine)

 

 


Publié à 04:00, le 24/11/2007, par marmousets,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Commentaire sans titre

Bein oui qu'elle est belle ta photo, je te l'ai déjà dit sur l'autre blog, j'ai flashé dessus !!!

Publié par ysa à 15:03, 24/11/2007

Lien

Commentaire sans titre

ysa a bien raison, une image merveilleuse

Publié par dede à 15:13, 24/11/2007

Lien

oui mais...

... on pourrait pas l'avoir ( la voir ) en tout p'tit peu plus grand cette belle image ?

Publié par monette à 17:44, 27/11/2007

Lien

Rêve de l'Empire Céleste...

... par un matin où le soleil frileux s'emmitoufle d'un voile de gaze (oui le "e" est bien à sa place... c'est plus poétique quand même!!!)

 

..où l'on entrevoit ce que la Chine a cessé d'être et que le voyageur recherche en vain...
Empire terre à terre
où même les décombres sont modernes,
où la philosophie n'est plus que simulacre,
et la culture plus que théâtre...
Le Qi* est il en train de rendre son dernier souffle ?

 

 

                                                                              Petit panda nostalgique du vendredi soir...

 

*Qi : le souffle, l'énergie qui habite la nature, base de la philosophie taoïste, de la médecine chinoise, du Taichi...

 


Publié à 11:28, le 23/11/2007, par marmousets, dans Tranches de Vie,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Commentaire sans titre

Il est beau ce texte, elle est superbe cette photo.... les pandas sont de vrais poètes !!

Publié par ysa à 20:08, 23/11/2007

Lien

Belle Photo!

C'est vrai La Chine dont on rêve et celle que l'on rencontre... Mais tu nous fais faire de belles découvertes. Et les pivoines???

Publié par laurence à 15:48, 24/11/2007

Lien

En direct de la tour de Babel...

 

Mon nom écrit en 13 langues !!!

 

 

Tous les gens de la classe s'y sont mis : chinois (bien sûr), hébreu (moderne et ancien ; il paraît que mon nom en hébreu est très saint, car il contient deux fois le nom de Dieu...), japonais, kirondi et swahili (langues du Burundi), singhala (langue du Sri-lanka), pali et prakit (langues mortes, origines des langues thai, lao, cambodgienne...), sanskrit, russe et népalais!

 

Quand on y réfléchit bien, l'alphabet latin est minoritaire dans le monde !!! Leçon d'humilité... surtout face à mes collègues de classe qui apprennent avec le chinois leur 3ème, 4ème, voire 6ème système d'écriture!!!

 

RESPECT!

 

Les pandas illétrés

 


Publié à 11:12, le 23/11/2007, par marmousets, dans Tranches de Vie,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Commentaire sans titre

C'est vraiment joli l'écriture sri lankaise et de ce coin là en tout cas, bon courage pour la suite...

Publié par solenne à 19:27, 23/11/2007

Lien

Commentaire sans titre

J'avais bien capté qu'il y avait de l'hébreu sur le tableau !!!

Publié par ysa à 20:10, 23/11/2007

Lien

Langues

Apprendre des langues c'est le sistème de comprendre les gens.....dans les most il y a l'u nivers des gens,les mots sont l'habit des experiences...si differetntes..Respect . Bien visé, parfait. :-)

Publié par delia à 13:08, 2/12/2007

Lien

Huanlongxi, la ville du Dragon de feu

Petite escapade par un dimanche ensoleillé... le soleil semble pointer son nez frileux plus fréquemment (disons une fois par semaine), au fur et à mesure que l'hiver s'installe.

Cela nous donne bon espoir pour les visiteurs du mois de janvier !

 

Nous prenons donc le bus direction Huanglongxi, un petit village historique (lire : en "faux vieux") à 1h de route au sud de Chengdu.

 

Le bus traverse la banlieue sud de Chengdu, aussi appelée "High Tech Zone". En effet, nous apercevons des bâtiments tout droit sortis de la guerre des étoiles : coupoles de verre, tours d'acier...

Pour l'instant, c'est surtout un immense champ de grues. Poclain a dû faire fortune  !...A moins que ça ne soit la copie de leur usine chinoise !

 

 

Curieusement, cependant, nous sortons assez vite de la ville et des chantiers, pour arriver dans une campagne aux couleurs d'automne.

 


Huanlongxi : la ville du dragon de feu, dont la rue principale ondule le long du fleuve comme un animal fantastique.

 

La petite ville se trouve au confluent de 3 rivières, ce qui en faisait un haut lieu de commerce du temps où les rivières étaient encore naviguées.

Actuellement, elle est surtout connue pour ses petites rues à l'ancienne, ses banyans millénaires et ses temples parfumés d'encens.

 

La ville des banyans millénaires et des temples colorés

 

Petit gué traditionnel pour traverser la rivière (à sec!) au son du "Erhu" (petite viole chinoise à 3 cordes) qu'un vieil homme fait gémir au bord de l'eau...

 

 

Le rendez-vous des 成都人 Chengdu Ren ( habitants de Chengdu) : sortie en famille du week-end.

Respirer un peu d'air frais, voir la campagne, faire un tour a cheval (ou en ULM), jouer à la kermesse, se déguiser avec des couronnes de fleurs fraîches et des robes de la dynastie Ming...

 

...manger au resto l'une des spécilalités locales : le tofu frais pressé à la meule de pierre, le poisson en sauce pimentée et les écrevisses frites...

 


 

...et se prélasser dans une des nombreuses maisons de thé, symbole d'un art de vivre noyé depuis longtemps dans le bouillonnement de la Chine moderne, en sirotant un 花茶 (thé au jasmin) et en jouant au Majhong...

 

 







 

 

 

 

 

 

Quelques personnes vivent encore dans ce petit village-musée, et les plus âgées d'entre elles se livrent à des activités  traditionnelles : le calligraphe de rue, le fabricant de cages d'oiseaux, les petits vendeurs...

 

Le quai, où étaient embarquées les marchandises... maintenant, on y embarque des passagers dans des bateaux à moteur  spécialisés dans les embardées et les vrombissements, pour fournir à leurs passagers les émotions fortes qu'ils ont payées !

Où sont les tranquilles jonques d'antan ?

 

 

Il en reste quelques spécimens, qui promènent les touristes jusqu'au temple...

 

 

Le temple est à une petite demi-heure du village, par une petite route à travers champs et villages agricoles.
Nous profitons de cette petite marche pour  aérer nos poumons, respirer, tendre nos visages vers le soleil, nous émerveiller devant la moindre araignée, la moindre scène champêtre...
C'est alors que nous nous apercevons que tout cela nous manquait terriblement!
Les bottes de soja sèchent avant que les graines n'en soient passées à la meule pour faire du Tofu (fromage de lait de soja)

 

 

 

Au temple, nous retrouvons les touristes chinois, venus en bateau.
Mais pourquoi cette activité intensive autour des bacs à encens et bougies?

 

 

 

 

Voilà le destinataire de toutes ces attentions : le buddha géant, Dafo.
Les Chinois pensent qu'au plus grand le cierge, aux plus généreuses les faveurs du Boudha... et aux plus de péchés rachetés!
Il paraît que, dans certains temples, les moines ont été obligés de limiter à 2m la hauteur des cierges !!!

 

Nous fuyons vite cette activité frénétique et les attentions un peu trop envahissantes des Chinois, dont certains viennent de petites villes alentours et n'ont jamais vu d'étrangers!!!

 

Décidemment... le bonheur est dans le pré...

 

 

 

 

 

 

Champêtrement vôtres,
les Pandas des champs

 


Publié à 09:49, le 19/11/2007, par marmousets, dans Escapades,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Bisous

Juste un petit coucou ;-)
Et votre chinois alors ? J'ai hate d'entendre parler romain !
A quand un petit message en mp3 en chinois (avec le texte en français) ?

Publié par Manu à 08:34, 23/11/2007

Lien

Commentaire sans titre

Je m'arrête dans le salon de thé pour déguster celui au jasmin, j'en prendrais même bien un deuxième.... ensuite, j'opte pour l'achat d'une cage à oiseaux et bien sur, je profite des paysages magnifiques.

Publié par ysa à 20:14, 23/11/2007

Lien

Blogeuse masquée!

Quand le mélange d'odeurs (cigarette+chiottes+cuisine) de mon café internet devient trop insuportable; je me transforme en

 

blogeuse masquée

 

 

La protectrice des faibles et des innocents de la blogosphère

 

A moi, mes amies Force jaune, Force bleue et Force rose...Combattons les méchants! 

 


Publié à 08:21, le 19/11/2007, par marmousets, dans Couleur du Rire !,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

ha ha ha !

enlève ton masque on t'a reconnue !

Publié par monette à 08:45, 19/11/2007

Lien

Commentaire sans titre

très bien...il faudrait attraper cela..masi desormais marmousette est la seule qui peu garder encore son anonimat.......:-)))mais partiel quand meme elle va se devoiler bientot!!!Delia

Publié par dede à 09:54, 19/11/2007

Lien

Commentaire sans titre

Si ru voulais passer incognito Marmousette c'est rapé !!! on t'a reconnue !!! Et les filles elle est belle notre Marmousette hein ?

Publié par ysa à 07:35, 20/11/2007

Lien

et comment qu'elle est belle ...

... c'est notre fille (trés) spirituelle !

Publié par monette à 13:01, 20/11/2007

Lien

Vélos

La Chine, LE pays du vélo...

Pays où les pistes cyclables ne sont pas une stratégie électorale et font partie du paysage urbain.

 

Malgré l'apparition de voitures, scooters électriques et autres solex, la "Chine d'en-bas" pédale encore en foule.

 

C'est une impression grisante (et intimidante les premières fois) que de s'élancer avec des dizaines d'autres cyclistes à l'assaut d'un carrefour, lorsque le feu passe au vert.

 

A vos marques ...

 

Prêts ...

 

Partez !!!

 

 

Conduire un vélo en Chine combine l'art du zig-zag, celui de l'esquive, la dextérité du pouce sur la sonnette, le regard affûté à 180 degrés ( c'est à celui de derrière d'éviter celui de devant, même si celui-ci déboite sans regarder ni prévenir en parlant dans son téléphone portable !), la main leste sur les freins et le pied précis sur la pédale.

Un exercice complet, sportif ET stratégique!

Le grand dadais de Laowai (étranger) sur un vélo s'attire cependant une certaine indulgence de la part des Chinois... notamment ils s'excusent quand ils se font rentrer dedans (il faut dire qu'ils sont presque toujours en tort !!!)) alors qu'entre Chinois c'est l'engeulade assurée !

 

Circuler à vélo dans Chengdu, à part l'exercice physique et mental, nous permet de découvrir tous les recoins de la ville, et nous libère de l'esclavage des bus bondés dont on ne trouve jamais les arrêts car les cartes de bus sont périmées le jour où elles sortent !!!

Le vélo nous donne un sentiment de liberté et d'appartenance à la ville.

 

 

La piste cyclable du centre ville un samedi après-midi !

 

 

Pour la plupart des Chinois, c'est surtout un instrument de travail. Cette page sera donc consacrée au vélo sous toutes ses formes... vous serez surpris de voir tout ce que l'on peut faire avec deux roues et une paire de pédales !!!

 

Le pousse-pousse n'est pas ici à l'usage unique des touristes en mal "d'authenticité", c'est un moyen de transport très prisé pour se faufiler dans les rues étroites. Les chauffeurs circulent dans une zone restreinte où ils connaissent les moindres raccourcis, recoins... et, bien sûr, le chemin le plus facile car, avec deux ou trois passagers, la moindre côte devient un challenge !!!
Ci-dessus, le repaire de pousse-pousses de notre quartier : une maison de thé où ils se retrouvent tous pour jouer au Majong pendant les heures creuses!

 

 

 

Sur le pouce : les petits vendeurs de 小吃 (les en-cas, si chers aux Chinois) sillonnent les rues en vélo

 

 

Salades de nouille chinoises épicées

 

 

Brochettes de poulpe...

 

 

 

Petites brochettes (au choix : pommes de terre, saucisses, tofu...) que le marchand fait frire dans sa friteuse improvisée, un bidon contenant un bloc de charbon ardent surmonté d'un saladier plein d'huile... Attention les fausses manoeuvres... surtout qu'ils circulent sans éteindre le feu, ni vider l'huile !

 

Le Marché est aussi un grand RDV de bicyclettes-carrioles

 

 

 

 

La charrette des 4 saisons, l'hiver : gingembre, oignons et cacahuètes

 

 

Les agrumes

 

La charrette des 4 saisons, l'automne : raisins et cacahuètes

 

Les légumes... un peu lourds à transporter, quand même!!!

 

Patates douces

 

Les petits métiers qui utilisent encore le vélo pour pouvoir se faufiler dans les étroites rues des quartiers traditionnels

 

Les ouvriers du bâtiment : peintres, carreleurs, l'aiguiseur de couteau, les ferrailleurs... tous circulent en vélo dans le quartier avec des haut-parleurs qui hurlent l'offre d'une voix métallique : "aiguiseur de couteau", "je fais vos carreaux de salle de bain (mal)" et leur matériel sur le porte-bagage, prêts à répondre à la demande.


 

Les éboueurs

 

 

La voirie

 

 

Les chiffonniers (en langage moderne, on dit : l'équipe de recyclage)

 

Marchand de chaussures à domicile

 

Le petit bazar ambulant; éponges, cure-dents, savons...

 

 

Le livreur de charbon (blocs de charbon servant à la cuisine des bouis-bouis et autres charettes à gourmandises)

 

 

Mais quelle est cette énorme boule colorée encombrant la piste cyclable???

 

 

Le marchand de ballons!!!

 

 

 

Velo des villes, velo des champs...

 

 

Tellement chargé qu'il faut pousser!!!

 

 

 

 

 

On peut tout transporter sur un vélo, il suffit d'avoir de l'imagination, beaucoup d'optimisme et... 2 roues

 

Une échelle

 

 

Un canapé

Ciel! Un Epeda!!!!

 

 


Des fleurs

 

Son pépé (ou sa mémé, ou ses petits enfants... au choix)

 

Cette liste est non-exhaustive, et sera complétée au hasard des photos prises sur le vif...

 

Nouveaux spécimens, rajoutés le 18 décembre 

 

Livreurs de chaussures

 

Feuilles de choux...je ne sais pas moi même pour quoi faire; vu leur état, j'espère que c'est pas une livraison de resto!!!

 

 

 

 

Bicyclettement vôtre, les pandas à roulettes

 

 

 


Publié à 10:26, le 14/11/2007, par marmousets, dans Grands Reportages,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Commentaire sans titre

Génial, j'adore le vélo qui ramasse les poubelles !!! Finalement c'est très écologique tout ça le vélo ne pollue pas !!! mais avec tout ce monde je me demande si j'oserai rouler.....

Publié par ysa à 08:52, 14/11/2007

Lien

Commentaire sans titre

Super reportage!! interessant tres eco et qui nous donne une idee de comment sera notre Europe d'ici a peu si la vague chinoise ne cesse pas de progresser.. vive la globalisation....!!!

Publié par Anonymous à 12:06, 18/11/2007

Lien

j'm

J'm beaucoup.......ton article,
les photos,
le regard,
les couleurs, ........
et internet qui permet de découvrir tout ça
une affaire qui roule en somme!
merciiiiiiiiiiiiii!
félicitations colorées

Publié par farafi7 à 13:43, 18/11/2007

Lien

Excellent !

super billet comme d'hab !
allez, pédale plus fort ! balade nous encore, on adore !

Publié par monette à 16:21, 19/11/2007

Lien

Régime avant les fêtes ?

Alors que les revues féminines françaises doivent en ce moment afficher des couvertures " maigrir avant les fêtes pour pouvoir s'empiffrer sans culpabilité " ou " perdre le petit ventre qui m'empêche de mettre une robe sexy pour le réveillon "... voici ce que l'on trouve dans les kiosques chinois :

 

Every means to gain fat and weight : tous les moyens de gagner de la graisse et du poids !!!

 

 

Elles sont folles, ces Chinoises !!!

 

Pandate sexy, votre conseillère beauté

 

 

 


Publié à 08:32, le 14/11/2007, par marmousets, dans Coupures,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Commentaire sans titre

Comment gloutonner, ah ah, je peux leur donner des leçons si elles veulent et le poids qui va avec !!!

Publié par ysa à 20:17, 23/11/2007

Lien

Interflora!!!

Eh, les Monyselia, je vous ai envoyé un bouquet par Interflora-Chine...il devrait arriver d'ici...8-9mois en Israel...10-11mois en Italie...chez Monette, peut etre pour Noel 2009!!!

 

 Moqueur

 

 

 

 

 

 Pensées colorées d'une ville grise...

 


Publié à 09:10, le 11/11/2007, par marmousets, dans Couleur du Rire !,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Commentaire sans titre

Oh Merci Marmousette pour cette petite pensée, elle sont trés jolies tes fleurs. Je pense qu'elles doivent être moins chères qu'en Europe. Ici en Israel ça ne coûte rien, du coup j'ai toujorus de jolis bouquets à la maison.

Publié par ysa à 10:10, 11/11/2007

Lien

ah ben ça c'est sûr ...

...si c'est livré à vélo !
merci beaucoup Marmousette ! c'est l'intention qui compte et si ton intention était de nous faire sourire, c'est réussi !

Publié par monette à 13:44, 11/11/2007

Lien

Ca sent bon!

reçus...arrivés...appreciés!
mille merci Dede

Publié par dede à 14:33, 11/11/2007

Lien

Un jeudi ensoleillé !!!


Je sais, mon titre fait très "blog"... vous vous attendez à ce que je raconte ma journée... vous vous attendez aussi à trouver cela inintéressant...

 

Bon... je continue quand même...

 

Ce que vous ne savez peut-être pas, c'est qu'un jour ensoleillé à Chengdu, c'est très rare (depuis le 10 juillet, jour de notre arrivée, nous les comptons sur les doigts des mains... y compris "l'été d'une semaine" auquel nous avons eu droit début septembre).

Que cela tombe un jeudi, c'est encore plus rare. Donc, "un jeudi ensoleillé" annonce en fait un très grand évènement !!!

(cela répond-il au message anonyme mettant en doute la qualité de notre appareil photo dans le rendu du bleu???)

 

Que se passe t'il à Chengdu lorsqu'il se produit un tel évènement ?

 

Les 10 millions d'habitants de Chengdu entrent tous en choeur (les Chinois font toujours tout en choeur... ou en troupeau...) dans un comportement du type "retour du printemps au Lycée", on oublie le boulot et on va gambader dans les champs...

 

Leçon de grammaire sur l'herbe.

Je sais, il va m'être difficile de me plaindre de trop de boulot après cela !

 

 

Cours de Tai Chi... encore plus agréable quand il fait beau!
Notre vieux professeur (je devrais dire "mon", car, vous ne serez pas surpris de l'apprendre, la souplesse légendaire et la dignité du Panda mâle l'ont dissuadé de s'adonner à l'exercice), un archétype de Maitre de Taichi avec cheveux gris ébouriffés et regard sage et pétillant, nous explique tout en chinois et en mimiques... Et ça marche...  nous avons déjà appris 1mouvements sur les 24 de l'enchaînement !

(petit clin d'oeil à Monette ! )

 

 

Le long de la rivière, la promenade sous les saules est pleine de monde...
On se promène, on se bécote, on joue de la musique, on s'occupe de ses petits-enfants...

 

 

On boit un thé en terrasse...
On lit le journal...
Fabrication de pop-corn artisanal dans un pot en acier tourné sur une broche au-dessus de charbons ardents.
 
Même dans le "jardin feng-shui" en bas de notre immeuble, ils ont sortiles meubles en osier pour boire le thé !

Et on a même eu droit à un coucher de soleil rosé  !...Un de ces petits plaisirs simples qui n'apparaissent dans toute leur beauté que quand ils viennent à manquer...


Aujourd'hui vendredi, le brouillard est revenu, plus épais et plus bas que jamais!
Vivement le prochain jour ensoleillé!!!
Bien à vous, les pandas dans la brume...

 


Publié à 10:12, le 9/11/2007, par marmousets, dans Tranches de Vie,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Sunny day in Chengdu...

Rare enough to be noted, yesterday we had a sunny day in Chengdu!

Usually, the fog and the pollution (but mostly fog), which are covering most of China's inner plains, hide the sun and sky.

Just as an indication; a part from that 1 week summer that we had in early september, the days where the sky was visible in Chengdu can be counted on the fingers (you will need your 2 hands...but only just!).

 

I am not complaining; just setting the backdrop for this article; what happens when this too rare sun shows up in Chengdu?

Just what happened in my high school when spring arrived; everybody forgets about work and goes to lounge in the sun...let 's take a walk around Chengdu on one of those sunny days...

 

 

Thursday afternoon grammar lesson; in the university park!

We DO study like hell, though...just not on the sunny days; there is plenty of rainy days to do so!!!

 

 


A little Taiqi lesson in the sun to keep fit and toned.

 

 

One of the river-side tea houses (which convert into bars at night); those outdoor sitting get really popular with UV-hungry people
(not that the chinese like to be tanned; it's just that after so many days without sunrays your skin needs it!)

 

The promenade under the willows gets really crowded with people walking, practising Taichi, playing music...

 

 

Reading...

 

 

Popcorn making...

 

 

 

Today, friday, the fog has settled in thicker and lower than usual.
I'm looking forward for the next "Sunny day in Chengdu"

 

 

 

Yours, the foggy pandas.

 

 

 

 


Publié à 09:30, le 9/11/2007, par marmousets, dans English,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Blogocoin Chinois...

Il me manquait plus que le blogocoin chinois pour notre collection...

Desolée, mais il ne fait pas autant rêver que les votres,  même s'il est mieux rangé!!!

En plus, je change d'ordinateur chaque fois; c'est impersonnel au possible!!!

Sans compter le bruit des jeux de guerre des chinois, la musique (soit techno soit pop sirupeuse) à fond et  la fumée de cigarette!

Environ 200 ordinateurs dans une salle !

Et dans mon quartier, il y en a 4 comme ça! Les chinois y passent leur temps à faire des jeux sur ordinateur ou a regarder des films piratés!!!

 

Décidemment, bloguer en Chine, c'est pas de toute tranquillité!!! 

 


Publié à 08:15, le 31/10/2007, par marmousets,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

ha ha ha !

Excellent ! j'me doutais bien que tu nous réservais un truc comme ça ! Ton blogocoin est vraiment spécial... en plus, j'parie que t'as un clavier "anglais" comment on dit déjà ? "qwerty" ? me suis pris la tête avec ça dans les internets-point en Italie !
Bizou Marmousette !

Publié par monette à 09:07, 31/10/2007

Lien

Qwerty...

...bien parié...c'est pour ça que des fois je mets pas les accents!

Même si Marmouset m'a trouvé les raccourcis; mais bon ça fait taper 5 touches au lieu d'une!!!!

Publié par Marmousette à 10:21, 31/10/2007

Lien

Commentaire sans titre

Pauvre Marmousette, même pas ton petit coin à toi avec ton propre foutoir pour bloguer tranquille !!! je sais pas si j'arriverai à me concentrer dans tout ce bruit, ça doit être un vrai balagan là bas !!! quand je le dis que la Marmousette est courageuse, vous avez vu les filles ? et nous on se cause sur MSN, tranquilles, peinardes, Monette s'absente pour faire pipi, Dédé pour ranger (elle range éternellement) et moi pour manger une sucrerie......et pendant ce temps là, Marmousette rame et rame encore.....

Publié par ysa à 12:20, 31/10/2007

Lien

Commentaire sans titre

notre collage co ntinue....youpiii

Publié par dede à 13:02, 31/10/2007

Lien
<- Page précédente