LES VOYAGES DE DS
Ma route de la soie (2007). De Buenos Aires à Lima (2009/2010), le Japon du nord au sud (2011/2012), St Jacques de Compostelle, la route de Tours, inachevée (2014), Mon Camino Francés (2016), La Via de la Plata (2017-2018), Le chemin Portugais, de Porto à Saint-Jacques (2018), Le chemin d'Arles (2019) inachevé, La via Francigena (2019), Le Japon (2019).

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques

DE BUENOS AIRES A LIMA
LA VIA DE LA PLATA
LA VIA FRANCIGENA
LE CAMINO FRANCES
LE CHEMIN D ARLES
LE CHEMIN PORTUGAIS
LE CHEMIN PORTUGAIS PAR LA COTE
Le Japon d Hiroshima A Tokyo
LE JAPON DU NORD AU SUD
MA ROUTE DE LA SOIE
ST JACQUES DE COMPOSTELLE la route de Tours


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Sites favoris

AND HOTEL à Istanbul
HOTEL SAINT PAUL à Paris
HOTEL HIPOCAMPO PUERTO MADRYN
HOTEL GERONIMO (PUCON)
GRAN HOTEL VENUS (MENDOZA)
HOTEL DEL CID ( LA SERENA)
RESIDENCIAL ROSARIO (LA PAZ )
DEESSE FILMS
MA PAGE YOUTUBE
MA PAGE VIMEO
CHAMBRE D'HÔTE COULOMBIERS


De Shingu à Kumano, 37 min en train.

Depuis plus de 1000 ans, des Japonais provenant de toutes les classes sociales, incluant les aristocrates et même quelques Empereurs, ont fait le laborieux pèlerinage jusqu'à Kumano. Ces pèlerins utilisaient un réseau de routes maintenant appelé Kumano kodo, qui s'étire à travers la péninsule montagneuse de Kii. 

Le trajet à pied faisait lui-même partie intégrante du pèlerinage, car les pèlerins entreprenaient, chemin faisant, de rigoureux rites religieux de purification et de culte. Marcher sur les pas des pèlerins, sur la route de Kumano kodo, c'est faire l'expérience du paysage mythique de Kumano et de son riche passé culturel.

 

 

Moi j'ai juste marché 3 routes de 2h max, Le Kumano Kodo "Matsumoto-Toge pass", c'est à la fin du village. C'est vraiment la campagne ici mais toujours avec un centre commercial et 2 supermarchés quand même. Comme Shingu, on a à la fois la montagne et la mer. Je suis arrivée avec le soleil donc j'en ai profité pour faire les 3 circuits car aujourd'hui il pleut, pas trop non plus, mais il fait tout gris.

 

Mon hôtel est très sympa, ils m'ont surclassé mais heureusement qu'il y a internet car ils ne parlent pas un mot d'anglais, c'est quand même incroyable avec tous les touristes qu'ils doivent avoir et surtout avec les jeux olympiques...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela n'a l'air de rien mais c'est le sanctuaire de Hananoiwaya-jinja, qui se trouve le long de la plus grande plage du Japon à Kumano, qui est dédié à un gigantesque rocher qui domine cette plage. Il mesure 45 mètres de haut et a été façonné au fil des siècles par le vent et les vagues. Le sanctuaire est l'un des plus anciens du Japon.

 

Demain je repars, cette fois-ci pour le sanctuaire d'Ise. C'est environ 2h30 de train.


Publié à 07:09, le 25/12/2019, dans Le Japon d Hiroshima A Tokyo, Kumano
Mots clefs :