LES VOYAGES DE DS
Ma route de la soie (2007). De Buenos Aires à Lima (2009/2010), le Japon du nord au sud (2011/2012), St Jacques de Compostelle, la route de Tours, inachevée (2014), Mon Camino Francés (2016), La Via de la Plata (2017-2018), Le chemin Portugais, de Porto à Saint-Jacques (2018), Le chemin d'Arles (2019) inachevé, La via Francigena (2019), Le Japon (2019).

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques

DE BUENOS AIRES A LIMA
LA VIA DE LA PLATA
LA VIA FRANCIGENA
LE CAMINO FRANCES
LE CHEMIN D ARLES
LE CHEMIN PORTUGAIS
LE CHEMIN PORTUGAIS PAR LA COTE
Le Japon d Hiroshima A Tokyo
LE JAPON DU NORD AU SUD
MA ROUTE DE LA SOIE
ST JACQUES DE COMPOSTELLE la route de Tours


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Sites favoris

AND HOTEL à Istanbul
HOTEL SAINT PAUL à Paris
HOTEL HIPOCAMPO PUERTO MADRYN
HOTEL GERONIMO (PUCON)
GRAN HOTEL VENUS (MENDOZA)
HOTEL DEL CID ( LA SERENA)
RESIDENCIAL ROSARIO (LA PAZ )
DEESSE FILMS
MA PAGE YOUTUBE
MA PAGE VIMEO
CHAMBRE D'HÔTE COULOMBIERS


De Wakayama à Shirahama, 169 min en train.

 

Une petite carte de la préfecture de Wakayama où je suis depuis mon départ d'Osaka.

Wakayama fait face à l'océan Pacifique et occupe une grande partie de la péninsule de Kii. La préfecture fait partie de la région du Kansai qui comprend Osaka, Nara et Kyoto. La capitale de la préfecture, Wakayama, se trouve à seulement une heure d'Osaka en train et à 45 minutes de l'aéroport international du Kansai (KIX). À l'intérieur des terres, Wakayama est dominée par les monts Kii abritant d'anciens chemins de pèlerinage, des sanctuaires sacrés et des temples en altitude classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le long de sa côte, s’étirant sur 600 km et offrant de superbes vues sur l’océan, se trouvent des plages et des stations thermales renommées.

 
J'ai pris des photos depuis le train car le paysage était super joli mais les photos sont un peu floues...Cela donne une idée. Comme j'ai un pass de train très peu cher, je me tape les trains locaux, peu rapides mais je ne vais pas très loin alors c'est supportable, ici 3h de train avec 3 changements. Je vais me contenter sur ce voyage de survoler la région car c'est ma première fois et sans voiture, ça revient assez cher, j'ai préféré rester le long de la côte, donc pas de pèlerinage pour moi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'étais censée rester 3 jours ici à Shirahama beach mais je n'ai pas du tout aimé la guesthouse alors je ne suis restée qu'1 seule nuit. Je n'ai pas dormi du tout, bien que je fusse seule. C'était une auberge traditionnelle, aucune isolation, ma chambre donnait sur la rue, pas de rideau occultant, bref une horreur pour moi. A part la plage, il faut une voiture pour se déplacer, mais de toute manière je voulais juste voir la mer et aller au bain (Onsen), j'en ai choisi un à "indoor", la plupart des onsens sont " outdoor" mais il y avait tellement de vent que je ne voulais pas attraper la crève, nue dehors...

 

Mon auberge et ma chambre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Publié à 11:39, le 20/12/2019, dans Le Japon d Hiroshima A Tokyo, Shirahama
Mots clefs :