LES VOYAGES DE DS
Carnet de route de la Chine (2002) , ma route de la soie (2007). De Buenos Aires à Lima (2009/2010), le Japon du nord au sud (2011/2012), St Jacques de Compostelle, la route de Tours inachevée (2014), St Jacques de Compostelle, mon Camino Francés (2016), St Jacques de Compostelle, La Via de la Plata (2017-2018), Le Chemin Portugais (2018)

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques

DE BUENOS AIRES A LIMA
FILMER LA CHINE
LA VIA DE LA PLATA
LE CAMINO FRANCES
LE CHEMIN PORTUGAIS
LE JAPON DU NORD AU SUD
MA ROUTE DE LA SOIE
ST JACQUES DE COMPOSTELLE la route de Tours


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Sites favoris

AND HOTEL à Istanbul
VOYAGE FORUM
HOTEL SAINT PAUL à Paris
RESIDENCIAL HOTEL PORTO
MOTEL 168 pour la Chine
LOCATION APPARTEMENT
HOTEL HIPOCAMPO PUERTO MADRYN
HOTEL IMPALA (Buenos Aires)
HOTEL GERONIMO (PUCON)
GRAN HOTEL VENUS (MENDOZA)
HOTEL DEL CID ( LA SERENA)
HOTEL INKA PATH (LIMA)
RESIDENCIAL ROSARIO (LA PAZ )
HOTEL REGIDOR (SALTA, Argentine )
POD HOTEL (NY CITY)
DEESSE FILMS
MA PAGE YOUTUBE
MA PAGE VIMEO
LES REMPARTS DE L'EGLISE: MELLE
CHAMBRE D'HÔTE COULOMBIERS


De Rubiaes à Tui (19,7 km) 5h et quelque de marche

Aujourd'hui fut très difficile pour moi. J'ai quasi pas dormi de toute la nuit. Mon voisin au dessus de moi n'a pas arrêté d'aller au toilette. Toutes les heures et à chaque fois, il secouait mon lit et celui du voisin pour pouvoir grimper dans son lit avec bien entendu tous les sons qui vont avec. C'est pas complètement de sa faute, juste l'action de se retourner réveille tout le monde ...

Enfin, c'était pas la grande forme. Je suis partie à 7h30 et ça commençait à monter toujours sur des pavés de merde. J'ai failli appeler un taxi tellement j'en avais marre et mon estomac n'était pas non plus en forme. A 10h il faisait déjà super chaud mais il y avait un vent de dingue et on a eu droit à toute la poussière sur la figure, ce qui n'est pas agréable quand on marche. Beaucoup de pèlerins se sont arrêtés à Valença toujours au Portugal, moi j'ai traversé le pont pour arriver à Tui en Espagne. Le Portugal c'est fini.

 

 

Valença, la vieille ville.

 

 

 

 

Le fameux pont qui mène à l'Espagne et Tui.

J'ai réservé une chambre simple chez un particulier, son appartement est superbe. Le centre ville est très mignon tout comme Valença mais il fait 33 degrés et pour moi c'est impossible de jouer les touristes et ça ne va pas s'arranger. Peu de photos car pas en forme et rien de fantastique sur le chemin.

 



Publié à 23:08, le 18/06/2018, dans LE CHEMIN PORTUGAIS, Tui
Mots clefs :
Lien

De Ponte de Lima à Rubiaes (18,7 km) 5h30 de marche.

Jusqu'à présent, c'est l'étape la plus difficile de ce camino. On est passé de 100 à 400m d'altitude et on les a senti. Ce fut un beau parcours principalement en forêt.

Je suis partie à 7h30 mais à 10h c'était déjà difficile. Il fait maintenant 29 degrés et nous étions nombreux sur le chemin. Des pèlerins que je n'avais jamais vu avant. Je vais dormir à l'auberge municipale, on doit être 25 dans le dortoir et c'est déjà un four mais pour 5 Euros, on va pas se plaindre. Pas beaucoup de photos car ce ne fut pas une partie de plaisir.

 

 

Le début de la montée.

 

 

 

 

Le repos bien mérité après la grande montée.

Et après la descente...

 

 



Publié à 23:07, le 17/06/2018, dans LE CHEMIN PORTUGAIS, Rubiaes
Mots clefs :
Lien

De Vitorino dos Piaes à Ponte de Lima (16 km) 4h de marche.

Comme toujours quand je suis censée marcher une petite étape, je me retrouve à marcher beaucoup plus. Je suis partie ce matin 7h30 car j'ai peu dormi à cause de mon voisin italien qui a ronflé toute la nuit. J'ai mal choisi mon lit quand je suis arrivée...

Du coup, après un super petit déjeuner, l'étape ne faisant que 12 km, je me suis dit que j'allais visité Ponte de Lima car j'avais réservé une chambre à l'étape suivante, croyais-je... La prochaine fois, il faut vraiment que je fasse attention à la localisation des hôtels. Je suis arrivée à Ponte vers 11h00, j'ai décidé de déjeuner sur place. Aujourd'hui samedi, c'est  jour de fête, y'a une compétition de canoé, déjà beaucoup d'animation mais il commence à faire vraiment chaud, il doit faire 26 aujourd'hui, ce matin il faisait 15 et beaucoup de vent.

Le chemin était magnifique, tranquille, on a traversé beaucoup de petits villages. Hier soir, une dame m'a embrassé à l'église et ce matin, une petit vieux m'a serré la main, c'est très sympatique, je ne sais pas pourquoi mais ce n'est pas grave. Quelques photos du chemin.

 

 

 

Mes premiers moutons sur ce chemin, peu d'élévage.

 

 

L'arrivée à Ponte de Lima.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Finalement après le déjeuner, j'ai voulu aller à mon hôtel, ce n'était qu à'1h de marche et arrivée à destination pas d'hôtel et on me dit qu'il se trouve près de Ponte de Lima, d'où je viens. Je n'avais pas le courage de remarcher 1h, le soleil tapait vraiment. J'ai donc appeler l'hôtel et le proprio est venu me chercher à l'étape, cela lui a pris 10 min. C'est pas vraiment un hôtel, c'est une résidence privée attenant à l'église, c'est le RESIDENCIAL RETIRO DE LA SENORA DA LUZ, même nom que l'église.

En fait je suis bien à Ponte de Lima, à 15 min du chemin. J'ai une superbe chambre à 15 Euros avec salle de bain privée et balcon et petit déjeuner inclus et même dîner si je veux. Tout le monde est super gentil ici, c'est très agréable. J'ai finalement dîner sur place. J'avais juste demandé de la soupe et ils m'ont ramené un festin. Tout a du goût au Portugal, c'est un plaisir de manger. Tous les légumes viennent de leur jardin. Le monsieur m'a même proposé de m'emmener demain là où il est venu me récupérer. J'ai dit non, je vais refaire le chemin, maintenant que je connais, ce sera plus facile.

 

 



Publié à 21:06, le 16/06/2018, dans LE CHEMIN PORTUGAIS, Ponte de Lima
Mots clefs :
Lien

De Barcelos à Vitorino dos Piaes (21km) 5h de marche.

Après une bonne nuit de sommeil et un café au lait croissant, c'était reparti pour la journée. Petite parenthèse culinaire, le croissant portugais est sucré et quelque fois même souvent il le recouvre d'une sorte de confiture, pas pratique du tout à manger avec les mains et en plus bien trop sucré.

Ce matin, le boulanger venait de les sortir du four et je lui ai demandé sans confiture mais quand même pas génial.

Il faisait brouillard quand je suis partie. L'étape fait normalement 33km mais je vais me contenter de 21.

 

 

 

 

Je ne suis pas la seule sur le chemin, toute l'Europe est représentée et même les USA. Le chemin monte des le début. On fait un peu de route mais l'essentiel c'est du chemin. On passe par des vignes, c'est très sympathique. Le brouillard s'est levé vers 10h et après il a commencé à faire chaud, 24 degrés et sous le soleil ça tape.

J'ai en fait marché presque 23km car l'auberge où je voulais dormir était complète, j'ai ensuite trouvé un gîte également complet et je me suis rabattue sur un gîte rural très sympa au final. 15 E avec le petit déjeuner dans un dortoir de 8 lits. C'est tenu par une famille et on peut dîner pour 8 E si l'on veut car à part un restaurant où j'ai déjà déjeuné, y a rien. C'est la casa rural SAGRES. Le dîner était royal et valait largement les 8 Euros.

 

 

La vue de leur jardin, superbe.

Au Portugal, la nourriture est beaucoup moins cher qu'un Espagne. Un menu c'est entre 5,5 E et 8 Euros. En Espagne c'est entre 6 ou 7 et 12.

Voici les photos du chemin.

 

 

 

On passe toujours devant beaucoup de petites églises mais elle sont rarement ouvertes.

 

 

 

C'est l'église de notre village. J'ai pu assister à la répétition des coeurs de l'église mais je n'avais pas ma caméra.



Publié à 20:04, le 15/06/2018, dans LE CHEMIN PORTUGAIS, Vitorino dos Piaes
Mots clefs :
Lien

De Sao Pedro de Rates à Barcelos (15 km) 4h et quelques de marche

Comme prévu, on a pas dormi beaucoup, surtout moi. La fête a duré jusqu'à 1h du matin et ces cinglés de pélerins se sont levés à 5h30, allez savoir pourquoi...

Moi je suis partie après 8h00, j'étais la dernière mais j'en ai rattrapé certains. Il commence à faire super chaud, dés 10h00, il a fallu retirer la veste et mettre le chapeau et la protection solaire. Nous avons enfin pu marcher sur un vrai chemin, très sympatique, en forêt également mais encore aussi de la route avec ces petits pavés de merde... J'ai mis plus de 4h pour faire 15 km, c'est la chaleur et la route qui sont difficiles. Heureusement qu'en soirée, il fait plus frais 21 et ça descend encore dans la nuit.

J'ai finalement réservé un hôtel car j'ai envie de dormir et de mettre à jour mon blog. Barcelos est très sympa, du peu que j'ai vu; Il fait trop chaud pour visiter mais ici aussi, il va y avoir la fête, on peut voir les préparatifs, fête médiévale en peu comme à Burgos en Espagne. Voici enfin les photos:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On trouve des coqs un peu partout dans la ville, c'est un emblème qui est lié à l'histoire de Compostelle et à cette ville.

 



Publié à 22:02, le 14/06/2018, dans LE CHEMIN PORTUGAIS, Barcelos
Mots clefs :
Lien

De Vilar do Pinheiro à Sao Pedro de Rates (19 km) 5h de marche.

Le matin il fait encore frais, 12 et l'après-midi on a eu 22 degrés, toujours avec beaucoup de vent.

Les 2 premières heures furent terrible, il a fallu marcher sur la route sans trottoir avec une route en double sens et des cinglés de conducteur. Que des virages sans aucune visibilité, mon guide me dit que la mairie a amélioré les choses mais pendant ces 2 heures, ce fut l'horreur, je devais me coller au mur ou aux buissons pour laisser passer les voitures ou bus ou camion. 

Je dois regarder le reste du chemin car je ne veux plus réitérer l'expérience. Après ces 2h, on a eu le choix avec des détours que j'ai pris même si cela a dû allonger le parcours, c'était plus sûr. C'est quand même beaucoup de petits pavés et je sens que mes pieds souffrent. Voici quelques photos du chemin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Effectivement j'ai 3 ampoules, du jamais vu pour moi pour un 2ieme jour. Je pense que c'est la chaleur.

Demain j'ai prévu une petite étape, je verrais bien. Le village où je suis est mignon, l'auberge est donativo, on donne ce qu'on veut. Je vois enfin plein de pèlerins. On était 4 à l'ouverture et maintenant on doit être une vingtaine voire plus. Toujours pas de wifi mais le café en face l'a mais pas de prise pour brancher mon ordinateur.

Aujourd'hui c'est un jour spécial, jour de fête dans la rue. Ils ont monté une estrade et il y a de la musique depuis 15h. C'est juste sous nos fenêtres, ça va durer jusqu'à minuit. Super...

 

Eglise romane.

 

 



Publié à 20:59, le 13/06/2018, dans LE CHEMIN PORTUGAIS, vilarinho
Mots clefs :
Lien

De Porto à Vilar do Pinheiro (18 km) 5h de marche.

Le chemin fut assez facile. C'était sympa de traverser Porto pour aller vers le nord. On est resté dans la banlieue de Porto, près de l'aéroport. j'ai rencontré plusieurs pèlerins qui allaient en sens inverse, j'ai un peu paniqué pensant que je m'étais complètement gourée de chemin mais non, ils allaient peut-être à Fatima, qui est le chemin inverse de Santiago. J'écris de mon téléphone car il est impossible de trouver des prises pour brancher mon ordinateur dans les cafés et l'hôtel n'avait pas de wifi. A 30 Euros la nuit, c'était pas une affaire mais c'était le seul hébergement disponible dans cette ville.

J'ai finalement rencontré 3 pèlerins une fois arrivée à destination mais eux continuaient jusqu'à la fin de l'étape.

Pas de photos car on est en banlieue et y a pas grand chose à voir.

 

 

 



Publié à 19:58, le 12/06/2018, dans LE CHEMIN PORTUGAIS, Vilar do Pinheiro
Mots clefs :
Lien

Le chemin portugais, de Porto à Saint Jacques de Compostelle en 14 jours

 

Me voilà de nouveau sur les routes de Compostelle, cette fois-ci ce sera une courte marche de 14 jours qui va m'emmener de Porto à St Jacques de Compostelle. J'espère que le temps sera clément avec peu de pluie mais bon je vais essayer d'aller au bout du voyage. Je pars seule mais à cette période, je pense que le chemin va être envahi de pélerins. Arrivée à Porto en avion et départ demain pour Vilar do Pinheiro qui n'est qu'à 20km mais pour une première journée, amplement suffisant. Il fait gris aujourd'hui 16 degrés mais ça devrait s'améliorer. J'ai eu de la chance, j'ai pu entrer dans ma chambre d'hôtel à 10h du matin. Je vais aller visiter un peu, je suis déjà venue à Porto mais c'était il y a longtemps de cela.



Publié à 13:33, le 11/06/2018, dans LE CHEMIN PORTUGAIS, Porto
Mots clefs :
Lien

De Grimaldo à Aldeanueva del Camino (70 km) taxi puis bus

Finalement ce sera la fin du voyage. J'ai un souci avec le bruit, j'ai développé une hyper sensibilité au bruit et c'est un vrai problème surtout en Espagne où les gens ne se parlent pas mais se hurlent les uns sur les autres et c'est devenu intenable pour moi. Je préfère rentrer pour mieux repartir la prochaine fois.

Donc D'aldeanueva, je vais prendre un bus pour madrid et vol de Madrid à Paris. Une fois le billet acheté, je me suis sentie libérée. Cela fait plusieurs jours que je ne suis pas en forme. Mon amie Marie-Noelle va continuer. Buen Camino et à la prochaine. Superbe auberge à Aldeanueva, LA CASA DE MI ABUELA.

 

 

 

 

 

 



Publié à 19:19, le 29/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Aldeanueva del Camino
Mots clefs :
Lien

De l'Embalse de Alcantara à Grimaldo (20 km) 2h de marche puis bus

Avec mon ampoule, j'ai décidé de marcher sur la route jusqu'à Canaveral (11km) puis de prendre un bus s'il y en avait un. Les cailloux de la montagne de la veille ont achevé mon pied...

A canaveral, j'ai eu le temps de prendre un café et j'ai à peine attendu 15 min pour un bus qui allait à Grimaldo qui n'est qu'à 10 km de plus. L'auberge à Grimaldo est donativo, on donne ce qu'on veut. Ce n'est pas vraiment un village, y'a 2 restaurants et une auberge sur la route N630, celle où je marche.

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 18:18, le 28/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Grimaldo
Mots clefs :
Lien

De Casar de Caceres à Embalse de Alcantara (23 km) 6h de marche

Encore chanceuses, nous avons eu un super temps pour cette longue étape qui était de 21,7 km mais nous, on a marché 3 km de plus dans la montagne car nous n'avions pas vu le panneau indiquant l'auberge. C'est le vie...

Les 4 premières heures, le chemin fût magnifique alors que la dernière heure, nous avons marché le long de la route sous le soleil tapant. On a dû avoir 21 degrés. On a vu des vaches, des taureaux, des veaux, des moutons, quelque fois en liberté. L'auberge d'Alcantara est superbe, toute neuve, elle ressemble à un bunker mais elle est très confortable et aérée. C'est ce qui manque dans les gites, l'espace. C'est sur cette étape que je me suis faite une autre ampoule sous le talon. 

Le barrage d'Alcantara a été construit en 1969, il est alimenté par les eaux du Tage et de ses principaux affluents. Outre les amateurs de pêche et de sports nautiques, la retenue attire des oiseaux comme l'outarde, la canepière, l'aiglon cendré et la cigogne noire.

 

Petit matin de Casar de Caceres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Coucher de soleil de ma chambre.



Publié à 18:16, le 27/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Embalse de Alcantara
Mots clefs :
Lien

De Caceres à Casar de Caseres (11km en 2h)

Ce fut une petite étape, le long de la route avec du super beau temps. Casar de Caceres est juste un petit bourg, pas grand chose à voir. L'auberge 5 Euros pas géniale mais pas le choix à cause de la semaine sainte. J'ai dormi toute habillée, pas génial non plus, j'ai horreur de cela.

 

 

 



Publié à 18:14, le 26/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Casar de Caceres
Mots clefs :
Lien

De Aldea del Cano à Caceres (21 km taxi 30 min)

La nourriture espagnole ne me réussit pas, dés que je prends un menu le soir, je suis malade le lendemain. Pourtant je ne mange pas grand chose. Donc ce matin là, j'étais pas en forme et en plus il pleuvait des cordes. Moi et 2 autres pélerins, on avait décidé de prendre un taxi pour 10 km et faires les 10 autres à pied mais arrivés au village les autres sont descendus et j'ai décidé de rester pour aller directement à Caceres.

Et c'est là que les ennuis ont commencé pour mon ordinateur, il n'a jamais voulu s'allumer...

Nous sommes arrivés le 1er jour de la semain sainte, procession tous les jours partout en Espagne. Tous les hôtels sont pleins, difficile de se loger autrement qu'en auberge et en dortoir. C'est un problème pour moi car je ne supporte plus les pélerins et les dortoirs et le bruit en général des espagnols. Je suis obligé de mettre mes boules quies quand on va au restaurant.

Peu de photos de Caceres car j'y suis déjà passée en octobre dernier.

 

 



Publié à 17:13, le 25/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Cáceres
Mots clefs :
Lien

D'Alcuescar à Aldea del Cano (15km) 3h de marche

On a eu de la chance, il avait plu toute la journée après notre arrivée à Alcuescar et au matin, il ne pleuvait plus. Je voulais marcher sur la route car j'avais peur que le chemin soit trempé finalement ça été, j'ai quand même marché sur la route, la dernière heure. Le chemin suivait la route mais il y avait énormément de vent.

L'auberge avait du chauffage, une première sur ce chemin. La veille, nous nous étions gélés au monastère qui n'était pas chauffé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 17:10, le 24/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Aldea del Cano
Mots clefs :
Lien

D'Aljucen à Alcuescar (20 km) (5h de marche)

Sur cette étape, nous avons eu un compagnon de route très sympatique, un saint bernard du village nous a suivi pendant les 5h durant. Le pauvre était épuisé mais il nous a bien défendu contres les aboiements des autres chiens. Les espagnols adorent les chiens et pas que les petits. Dans certains villages, il y a même des statues de chien érigées en leur honneur. C'est un peu dingue. Il a plu par intermittence et nous étions bien heureuses d'arriver au monastère. J'ai eu droit à ma chambre individuelle car je leur ai dit que j'avais dormi chez eux en octobre dernier. C'est donativo, on donne ce qu'on veut, cette fois-ci j'ai fait la visite de l'église, nous avons été à la messe et après un repas communautaire nous a été servi.

 

 

 

 



Publié à 16:18, le 23/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Alcuescar
Mots clefs :
Lien

De Mérida à Aljucen (16 km) (4h00 de marche)

Cette étape là fut sans surprise, je l'avais déjà marché entièrement, toujours sympatique. L'auberge était la même, seul le restaurant a changé, nous avons choisi de dîner ailleurs et ce fut super bon, nous étions les seules et la propriétaire nous a gâté.

A mérida, beaucoup de pélerins ont fini leur route et de nouveaux pélerins sont apparus.

 

 



Publié à 15:17, le 22/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Aljucen
Mots clefs :
Lien

De Torremejia à Mérida (16km, 30 min en voiture)

Le propriétaire de l'auberge où nous avons dormi, et diné et petit déjeuné, m'a emmené en voiture à Mérida car je ne me sentais pas bien. J'avais réservé une chambre d'hôtel, le même qu'en octobre dernier, HOSTAL SENERO, très très bien. J'avais déjà visité la ville alors je n'ai fait que dormir et me reposer.

 

 



Publié à 15:14, le 21/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Mérida
Mots clefs :
Lien

De Villafranca à Torremejia (27 km 5h30 de marche)

Ca été une très longue marche, facile mais un peu monotone et avec un vent de dingue. Le parcours emprunte une piste puis rejoint la voie romaine, plate et rectiligne, bordée de vignes et d'oliveraies. C'est là que j'ai eu ma première ampoule et un début de crève avec des éternuements non stop. Nous étions quasi les dernières arrivées et on a pu avoir un dortoir pour nous toutes seules. C'est là aussi où je n'ai quasi pas dormi pour cause de mal de ventre toute la nuit. Je pense et suis sure que c'est à cause de l'ibuprofène 400 acheté en Espagne en octobre dernier qui a provoqué cela.

Résultat, pas en forme du tout pour aller à Mérida le lendemain malgré la faible distance à marcher de 15km. Pas grand chose à voir à Torremejia, si ce n'est le ciel bleu.

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 14:11, le 20/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Torremejia
Mots clefs :
Lien

De Zafra à Villafranca de los Barros (19km) (4h de marche)

Désolée pour le retard d'articles, mon ordinateur ne voulait plus s'allumer. J'ai réussi à le réparer hier mais j'ai perdu toutes mes données, surtout mes photos. Tant pis c'est la vie. Par contre je ne me rappelle plus trop de l'étape, on a pas eu de pluie, c'est déjà cela mais sans les photos, ça reste flou. L'auberge en tout cas était très sympa, nous étions que toutes les 2 dans notre dortoir de 4 lits et j'ai pu enfin donner mon linge à laver pour 3 Euros. Nous avons dormi au refuge CARMEN.

 

 

 

 



Publié à 14:09, le 19/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Villafranca de los Barros
Mots clefs :
Lien

De Fuente de Cantos à Zafra (25 km) (20 minutes de bus)

Un très court trajet en bus pour arriver à Zafra, toujours aussi belle, c'est une de mes villes préférées sur ce chemin. Le soleil était au rendez-vous.

Ajourd'hui, journée de repos, je me suis prise une chambre d'hôtel, en fait le même qu'en octobre dernier. Mon amie Marie-Noelle a pris un lit dans l'auberge.

Demain on repart marcher sur le chemin si tout va bien, normalement pas de pluie le matin. Croisons les doigts.

 

C'est la vue de ma chambre.

 



Publié à 14:00, le 18/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Zafra
Mots clefs :
Lien

De Monesterio à Fuente de Cantos (20 km) 4h de marche par la route

Il était prévu pluie toute la journée alors nous avons décidé de marcher sur la route départementale, plus sure surtout que c'était samedi donc moins de circulation. Ce fût une horreur de marche, pluie, vent, grêle. Nous étions trempées, sur 4h, on a eu 1h sans pluie mais 3h avec un vent de dingue qui nous poussait sur la route, c'était pas marrant du tout. On devait dormir au couvent mais nous avions besoin de chauffage, du coup nous sommes allées dans une auberge privée à 15 E par personne au lieu de 10 dans une auberge classique.

Il a plut toute la journée et nous avons décidé pour le lendemain de prendre le bus jusqu'à Zafra et de se reposer. A chaque auberge, on recoit des nouvelles du chemin au niveau des crues de rivière et il y avait un détour de 2 km pour aujourd'hui c'est à dire une marche de 29 km. Ce qui est beaucoup trop pour nous. 25 km est le maximum que je peux faire dans des conditions normales.

Nous avons dormi à EL ZAGUAN DE LA PLATA, très très bien. Je recommande. Pas de photos, pour cause de tempête...



Publié à 14:44, le 17/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Fuente de Cantos
Mots clefs :
Lien

D'el Real de la Jara à Monasterio (20 km) (5h00 de marche)

On a eu encore beaucoup de chance avec le temps. Nous sommes parties avec un ciel bleu et c'était notre premier jour sur le Camino depuis longtemps. La première rivière a été la plus haute. Nous étions préparées, j'avais acheté des sacs poubelles mais malheureusement ça n'a pas suffit. Nous avons eu nos chaussures mouillées. Nous aurions peut-être dû utiliser 2 sacs, le ciel était bleu, ce n'était pas grave.

Sur cette étape, il nous a fallu traverser une dizaine de petites rivières. Les chaussures étaient humides mais c'était pas la fin du monde, le paysage était magnifique comme en octobre dernier. C'est un temps instable que nous avons en Andalousie, soleil, vent, froid, pluie, tout en même temps...

Nous avons dormi dans la même auberge qu'en octobre mais cette fois-ci elle était glaciale et juste un petit drap en polaire pour nous réchauffer. Ce fût la pire nuit pour moi. J'ai eu froid toute la nuit, mon sac de couchage ne suffisait pas, il faisait 5 degrés en soirée. Une vraie chute de température.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 17:13, le 16/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Monasterio
Mots clefs :
Lien

D'Almaden à El Real de la Jara (15 km) (3h30 de marche)

La pluie n'est tombée qu'en partant ce matin et la route était très sympa, pas trop de circulation et c'était une vraie route de campagne. On est logé à côté de l'auberge municipale où j'ai dormi en octobre dernier et qui n'avait pas d'internet. C'est vraiment la basse saison et avec les pluies le pélerin se fait rare. Notre auberge, auberge privée des pélerins est très bien et avec du chauffage et internet.

Demain on va essayer le Camino, il parait qu'il n'y a qu'une rivière et on a eu du soleil aujourd'hui même si il fait plus froid 11 degrés. Si la rivière est trop haute, on rebroussera chemin et on avisera.

 

 

 

 



Publié à 23:33, le 15/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, El Real de la jara
Mots clefs :
Lien

De Castilblanco au Parc naturel (Taxi) puis Almaden de la Plata (2h30 de marche sur la route) (15 km)

A cause des pluies incessantes, le parc est fermé, tout le monde doit marcher sur la route départementale.

Tant qu'il pleuvra des cordes, le Camino n'est pas praticable, en tout cas pour nous. Donc on a pris un taxi jusqu'au parc puis on a marché 2h30 jusqu'à Almaden. Ce fût plus rapide que sur le Camino mais on a eu droit à la pluie et au vent très fort et sur les routes départementales, impossible de s'arrêter pour se reposer, c'est pas pratique non plus mais bon on ne va pas se plaindre...

On est retourné à l'auberge où je suis restée en octobre et on l'a bien regretté, ce n'était plus aussi bien. Je n'ai pris aucune photo, trop de pluie. Demain rebelote pour la route, l'office de tourisme conseille la route à cause des rivières en crue.



Publié à 23:22, le 14/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Almaden de la plata
Mots clefs :
Lien

De Guillena à Castilblanco (24 km) (5h30 de marche sur la route)

Toujours chanceuses avec le temps, c'est notre obsession. On est parti sans la pluie mais arrivé devant le chemin, on s'est dit que ce n'était pas possible de marcher dans la glaize et la boue même si l'étape ne faisait que 3h. On a donc décidé de marcher sur la route départementale tout en sachant que cela allait nous rallonger l'étape de 5 bons kilomètres. Nous avons aussi dû faire un détour mais ce n'est pas plus mal car nous avons pu prendre un café avant d'attaquer 3h de marche le long de la route avec le traffic des voitures et la pluie.

De même arrivé à 15h00 devant l'auberge, on nous dit qu'elle était complète alors qu'on est qu'une dizaine de pélerins à marcher. En fait l'étage avec les 18 lits a été fermé pour cause de travaux soit disant et l'étage des 10 lits était complet. On a dû se rabattre sur une "casa rural ", un peu l'équivalent d'une chambre d'hôte. On a rien perdu au change, la casa est magnifique, il n'y a que 3 chambres. C'est un peu un appartement privé avec salle de bain, cuisine et salon pour nous tous. C'est la casa rural CALLEJON de la Mora, c'est quand même 20 Euros par personne mais ça les vaut largement.

 

 

 

 



Publié à 23:42, le 13/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Castilblanco de los Arroyos
Mots clefs :
Lien

De Séville à Guillena, 22km (bus puis 3h de marche)

Comme la dernière fois, nous avons pris le bus jusqu'à Santiponce puis 3h de marche. Nous avons eu de la chance, il faisait beau et la veille il n'avait pas plu. Par contre nous avons dû traverser des petites rivières à cause des pluies incessantes depuis des jours. Au départ on s'est déchaussé, il faisait beau donc ce n'était pas un problème mais la dernière rivière, nous avons passé presque 30 min à essayer de trouver un moyen de traverser sans nous mouiller complètement. Sans succès, malheureusement. Moi j'ai utilisé mes sandalettes pour traverser, mon amie n'avait que ces chaussures de marche, il a fallu se jeter à l'eau, littéralement. L'eau m'arrivait à la taille, une eau glaciale, tout a été mouillé mais comme tout est sous plastique dans mon sac, ça n'a pas été un problème. De plus le soleil étant présent, on a commençé à sécher rapidement, mais pas complètement.

On a appris après coup, qu'il était possible de rebrousser chemin et de marcher 2km de plus pour arriver sans être mouillé...

Pas de photos de la grande rivière car on a eu quand même beaucoup d'émotions et on a été trop stressé pour y penser.

Finalement peu de pélerins sur la route, on est une dizaine, des allemands, un couple de slovènes, un couple d'Afrique du sud et nous 2. Tous plus agés que moi.

 

 

 



Publié à 19:21, le 12/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Guillena
Mots clefs :
Lien

C'est reparti pour la Via de la Plata, Séville

Ca y est, c'est reparti pour un tour et cette fois-ci en espérant finir le chemin de la Via de la Plata.

Je pars avec une amie qui malheureusement, la veille de notre départ, a reçu une mauvaise nouvelle et a dû rentrer chez elle. Nous décidons que je l'attendrai à Séville jusqu'à dimanche et qu'on partirait ensemble lundi.

Donc tourisme un peu forcé à Séville avec de la pluie en continue, à part la journée du dimanche où le soleil a finalement pointé le bout de son nez. Je suis restée dans un hôtel 4 étoiles pour 1 nuit, HOTEL CERVANTES, très sympa puis une chambre en appartement, très très humide puis finalement 2 pensions dans le centre ville. J'ai pas pris beaucoup de photos car sous la pluie c'est pas marrant et le serveur de ce blog me limite en taille. De toute manière, les 10 premières étapes sont bien documentées de mon voyage d'octobre.

 

 



Publié à 19:00, le 12/03/2018, dans LA VIA DE LA PLATA, Séville
Mots clefs :
Lien

De Caceres à Salamanque (3h de bus)

Encore une fois, mes plans ont changé. J'ai décidé de rentrer à Paris avec un dernier stop à Salamanque. Lundi je reprendrais le bus pour Madrid puis l'avion pour Paris. Salamanque est une ville étudiante, internationale. J'ai pris un hôtel à l'extérieure de la vieille ville qui est magnifique mais un peu trop grouillante de touristes surtout le weekend.

 

 

 

 

 



Publié à 16:16, le 1/11/2017, dans LA VIA DE LA PLATA, Salamanque
Mots clefs :
Lien

D'Alcuéscar à Caceres (36 km) (1h de bus)

Encore une fois, le bus m'a sauvé, il pleuvait des cordes ce matin et pour moi, hors de question de marcher dans la boue. J'ai donc sauté une étape et pris un bus directement pour Cacéres autre ville classée au patrimoine de l'Unesco. Je me suis fait plaisir et pris un bel hôtel dans la vieille ville à 40 Euros la nuit. Je vais y rester 2 nuits. La vieille ville est magnifique mais j'aime aussi la ville moderne avec beaucoup d'espace vert.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Demain je vais reprendre le bus pour je ne sais pas encore où.



Publié à 21:46, le 18/10/2017, dans LA VIA DE LA PLATA, Cáceres
Mots clefs :
Lien

D'Aljucen à Alcuescar (20 km) (5h de marche)

Cette étape fût assez facile car la témpérature commence à baisser. Le matin il fait même un peu froid. L'après midi c'est toujours chaud surtout hier on a eu 30 l'après midi. Beaucoup de mes compagnons de route ont fini à Mérida, peu de pèlerins vont jusqu'à Santiago. Moi-même je ne sais pas si je vais aller jusqu'au bout, les incendies en Galicie sont à considérer même si d'ici là j'espère qu'il n'y en aura plus. Sur cette étape, on a traversé le nord-ouest du parc naturel de Cornalvo.

J'ai dû mal avec la nourriture, le petit déjeuner est la seule chose que je peux apprécier, après c'est plus difficile. A Alcuescar, on a dormi dans un couvent et j'ai pu avoir une cellule seule près des toilettes car j'y passe beaucoup de temps...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 20:44, le 16/10/2017, dans LA VIA DE LA PLATA, Alcuescar
Mots clefs :
Lien
<- Page précédente